AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un peu de réconfort (PV Dan Davis)

Aller en bas 
AuteurMessage
Joy Naas
Enfant du mal
Joy Naas

Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Métier:
| Bloc Notes |:

Un peu de réconfort (PV Dan Davis) Empty
MessageSujet: Un peu de réconfort (PV Dan Davis)   Un peu de réconfort (PV Dan Davis) EmptyJeu 30 Juil - 20:06

( => Les alentours -> La montagne )

Après s'être relevée, Joy se fut attribuée un morceau de pain pour combler la "petite" faim qu'elle avait. Le jeune homme remit ses vêtements puis se prépara au départ. Regardant le fond de la grotte, la demoiselle allait la quitter sans une once de nostalgie. Il est vrai que comme endroit rassurant et chaleureux, on peut trouver mieux, bien mieux. C'est ainsi que, Joy et Dan, main dans la main commençaient leur départ de cette sombre forêt. Quelque chose lui plaisait vraiment ; la sensation d'une toute petite main protégée par celle de Dan, plus imposante. Les corps des deux êtres, tapis dans l'obscurité ne faisait plus qu'un avec ce décor si paradisiaque pour la jeune demoiselle. Quelques petits animaux faisaient plisser des branches et le vent secouait les feuilles en un bruit pas très rassurant. La brunette ne savait pas pour combien de temps ils en avaient pour arriver. Arriver ? Justement, Joy ne savait pas où. Guidé par le chevalier, elle le suivrait sans broncher, en essayant d'accélérer le pas. Cette montagne regorgeait de passages, de montées et descentes. Marchant avec ses escarpins ternis, la brunette décida de les ôter en pleine descente. Ca ne pouvait pas être pire que de marcher sur une pierre et de s'en tordre la cheville. C'est alors, la tunique sous le bras, et la veste du jeune homme en guise de vêtements que les deux jeunes gens dévalèrent ce pic de descente. Observant tout autour d'elle, Joy s'arrêter pour ramasser deux fleurs. Une rouge quelle coinça dans la veste, une blanche quelle glissa à nouveau dans ces cheveux. Puis, le sourire d'une enfant aux lèvres, la demoiselle reprit la main de Dan.

Rien de bien alertant gêna les deux aventuriers. Quelques mendiants ici et là aux quatre coins de rue, mais rien d'autre. Lors d'une intersection, un jeune homme jouait d'un instrument. La demoiselle ne le connaissait pas mais elle regrettait de ne rien avoir à lui donner. Poursuivant leur chemin, c'est à chaque petits détailles que la brunette s'attarda d'émerveillement. L'ambiance des marchés, les charrettes allant à toute allure mais aussi les vendeurs de pommes. Une civilisation normal. A un coin de rue, une demoiselle se faisait poursuivre. Joy la guetta avec inquiétude, mais n'eut pas le temps d'en savoir plus. Son chevalier servant prit la ruelle de gauche. Puis, à la place du marché il continua dans une grande rue. "La rue des Mauvais payeurs". Avec amusement, Joy laissa s'échapper un petit rire, puis brusquement, le jeune homme s'arrêta devant une auberge.

La brunette et son chevalier entrèrent alors. Le calme qui planait dans la grand rue se brisa dans cette auberge. Tous les regards se posèrent sur eux. Mal à l'aise, la brunette regarda Dan, et serra un peu plus fort sa main. Oui, on aurait dit une enfant. Le lieu, rustique, avait toutefois son charme. Dans le genre "grande fête entre habitués" je crois qu'on ne fait pas mieux. D'ailleurs, même à première vue, l'auberge ressemblait à un bar. Seul un petit meuble semblait indiquer le lieu de réservation des chambres. Sans hésitations, tous deux s'approchèrent. Une femme, se releva brusquement de derrière les meubles. Ses yeux, bleus, dévisageaient Joy. Au contraire, ils aguichaient aisément Dan avec quelques clins d'oeil. Un sentiment submergea Joy, celui qui vous fait sentir que vous êtes de trop, et que bien sûr, votre cavalier va servir de casse-croûte à cette réceptionniste. Relâchant légèrement la main de son compagnon, la demoiselle le regarda ensuite, de ses grands yeux verts. Chose étrange, leur couleur s'était intensifié.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Davis
Chevalier du mal
Daniel Davis

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Chevalier du mal
| Bloc Notes |:

Un peu de réconfort (PV Dan Davis) Empty
MessageSujet: Re: Un peu de réconfort (PV Dan Davis)   Un peu de réconfort (PV Dan Davis) EmptyMar 4 Aoû - 20:39

Daniel avait décidé de s'arrêter dans une auberge qu'il connaissait bien ; pour cause, il s'y reposait souvent, pour rester à l'abri et surtout dans l'anonymat. De son bras libre, il s'accouda au comptoir, claquant des doigts pour appeler quelqu'un. Il sentit la petite main frêle de Joy l'étreindre nerveusement. Il s'aperçut alors que toutes les personnes présentes fixaient leurs regards sur l'étrange couple qu'ils formaient... Mais surtout sur la jeune femme, qui, malgré son air sale et fatigué, ne passait pas inaperçue. On pouvait même dire qu'elle attirait étrangement l'attention, bien plus que n'importe qui -y compris Dan- ne l'aurait fait en entrant dans un endroit comme celui-ci.

D'un claquement de langue du chevalier, toutes les personnes présentes reprirent leurs activités et leurs discussions, évitant du regard les deux jeunes gens. C'est alors qu'une femme, la trentaine visible, apparut du derrière du comptoir. Ses longs yeux bleus, glacés, se figèrent sur Joy avec une expression sérieuse, voire agressive. Puis, ils accrochaient les pupilles du jeune homme, et changeaient : leur couleur semblait plus chaude, plus douce. Ils semblaient même être allumés d'une étrange flamme : celle qui veut vous attirer mais vous effraie. Soutenant ce désagréable sortilège, la voix de Daniel résonna dans la salle :

«Il nous faudrait une chambre, pour deux. S'il vous en reste.»

Dan sentit la main de sa protégée qui s'enfuyait ; il la regarda avec un air surpris. Elle lui rendit son regard, ses émeraudes brillant de mille éclats. Il détailla ce à quoi elle ressemblait actuellement : la pluie l'avait salie, ses joues étaient légèrement encrassées et ses vêtements en piteux états. Ils apparaissaient d'ailleurs comme une étrange combinaison : un haut trop grand pour un pantalon fait d'une matière étrange... Sans compter ses chaussures, qui n'avaient rien de chaussures de marche. Inspection finie, il tourna la tête en direction de la réceptionniste et lui adressa un charmant et délicat sourire.

«Et si vous aviez un change pour cette demoiselle, je vous en serais très reconnaissant.» murmura-t-il dans l'oreille de la réceptionniste, qui rougit.

Après avoir repris une couleur normale, la femme tourna les talons et disparut dans une pièce à l'arrière. Elle revint quelques minutes plus tard, les bras chargés de vêtements usés, sur lesquels se trouvait une clé. Il n'y avait que le strict minimum : les femmes les plus pauvres de la ville portait ce genre de tenue. Une longue robe, grise, en piteux état, surmontée d'une sorte de tablier autrefois bleu, ainsi qu'une paire de souliers qui semblaient, malgré leur état d'usure suspect, plutôt résistants. Daniel s'empara de la clé et des vêtements tout en adressant un clin d'œil et un remerciement en direction de l'hôtesse, qui se sentit une fois de plus rougir.

Enjambant quatre à quatre le petit escalier de bois, le chevalier se dirigea vers les chambres qu'il connaissait déjà. D'une main sûre, il fit tourner la petite clé dans la serrure et poussa la porte, qui grinça désagréablement. La pièce était propre, relativement en bon état, mais décoré d'un vieux style désespérant. Soupirant devant ce manque de goût qui n'avait toujours pas quitté l'établissement, Dan s'avança dans la pièces et se laissa tomber sur le lit. Celui-ci grinça légèrement -à croire que c'était une habitude, par ici- mais ne s'enfonça pas sous son poids. Il était plus proche de l'état solide que de la douceur, mais c'était ce qu'il préférait.

Le sourire aux lèvres, le jeune homme se releva sans difficultés et tendit les vêtements à Joy, qui l'avait fort heureusement rattrapé. Derrière lui, il remarqua une corbeille de fruits : il saisit une orange qu'il commença à éplucher méticuleusement, surveillant du regard sa protégée. La nuit commençait à tomber, lentement, engloutissant les dernières lueurs de la journée. Chaque foyer commençait alors s'éclairer, faisant briller de mille feux la ville. Mordant avec appétit dans le fruit sucré, Daniel s'approcha de Joy et, après avoir fini sa précédente bouchée, la fixa du regard.

«Il n'y a qu'un lit mais assez de place pour deux. A moins que tu ne préfères que je dorme par terre.» déclara-t-il.

[HS : Encore désolé du retard ^^' /681 mots/]
Revenir en haut Aller en bas
Joy Naas
Enfant du mal
Joy Naas

Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Métier:
| Bloc Notes |:

Un peu de réconfort (PV Dan Davis) Empty
MessageSujet: Re: Un peu de réconfort (PV Dan Davis)   Un peu de réconfort (PV Dan Davis) EmptyMar 4 Aoû - 21:32

Dan claqua fermement sa langue. Celle ci fit retourner autrui à leurs travailles ou occupations. Par la suite, il demanda une chambre pour deux personnes ainsi que quelques vêtements de rechange pour Joy. Ses joues boueuses, ses vêtements crasseux et sa mine fatiguée se voyait bien. La demoiselle remarqua que chaque phrases du brun provoquait une attitude d'adolescente chez cette blonde, réceptionniste. Alors, le jeune homme s'en amusait ouvertement. Les mains de la femme transmirent une robe grise surmontée d'un tablier passablement bleu et de chaussures ressemblant fortement à des sabots. Joy pensa alors à arranger son jean, à nettoyer ses escarpins et à se trouver une robe plus seyante. Pas que ces vêtements là ne soient refusés, mais la demoiselle préférait ne trop rien devoir à Dan. Alors, dès que possible elle se trouvera un emploie, aussi saisonnier ou vignoble soit-il. Des boutiques, ce n'est pas ce dont la ville manquait.

Alors, rapidement, le jeune homme monta les marches d'un escaliers peu rassurant. Ouvrant par la suite une porte assez mal poncée, tous deux entrèrent. La décoration, forte classique, voir très peu coûteuse suffirait pour y passer quelques jours. Après, de gré ou de force, ils iront ailleurs. Après avoir testé la souplesse et l'état du lit, il engloutie une orange. A chaque pelure, une douce odeur d'agrume envahissait la chambre. Joy s'assit alors à côté de lui, souriante, elle le regarder dévorer son fruit. Le jus de l'orange coulait un peu partout, ce qui causa un petit rire de la part de la jeune femme. Se levant à son tour, elle attrapa deux trois raisins d'une grosse grappe. Du raisin blanc, son favoris. Dan brisa alors la silence de la pièce en déclarant qu'il y avait un lit simple, et qu'il laissait le choix à Joy de dormir avec elle ou par terre. N'ayant pas été très bavarde, la brunette se rattrapa.

"Je préfère que tu dormes avec moi, si ça ne te dérange pas.. De toute manière, jamais je ne pourrais te laisser dormir par terre !"


Toujours aussi souriante, Joy se leva, attrapa la main de Dan pour le lever. Ensuite, elle remonta le dessus de lit, tira les draps, puis poussa le jeune homme sur le lit d'un air malicieux. Oui, Joy l'était malicieuse, gaie et tout ce qui s'en suit. La problème c'est qu'il faut qu'elle s'habitue. Tournant quelques instants, la brunette ne savait comment dormir, alors, un peu honteuse, elle posa la question à son compagnon.

"Pardon pour cette question mais .. Je ne sais pas comment.. dormir. Pour ne pas te gêner .."

Alors la jeune demoiselle se posa sur le bout du lit, ou plus exactement sur le dessus de lit replié sur lui même. Finalement, elle tira la corbeille de fruits à elle, et mangea quelques raisins de la grappe, maintenant allégée. Histoire de réfléchir un peu sur sa tenue pour ce soir. Fatiguée, elle s'allongea, toujours au bout du lit. Dan, à côté d'elle, allongé aussi. Regardant la plafond, elle décida de se mettre sur le ventre. Ensuite, les yeux quelques peu cachés par ses mèches folâtres, Joy observa longuement Dan. Se mettant à sa hauteur, elle dégourdi son bras droit, puis allongea sa tête dessus, ses yeux toujours posé sur ceux de l'homme, éclairés par la lumière de la bougie. Sa main droite libre, Joy tripota alors les mèches de cheveux de Dan.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un peu de réconfort (PV Dan Davis) Empty
MessageSujet: Re: Un peu de réconfort (PV Dan Davis)   Un peu de réconfort (PV Dan Davis) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de réconfort (PV Dan Davis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Faucheuse :: | L'AUTRE MONDE - MAPHYNIS | :: Le centre-ville :: Auberge-
Sauter vers: