AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Daniel Davis

Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Davis
Chevalier du mal
Daniel Davis

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Chevalier du mal
| Bloc Notes |:

Daniel Davis Empty
MessageSujet: Daniel Davis   Daniel Davis EmptyLun 20 Juil - 20:06

IDENTITÉ DE VOTRE PERSONNAGE
    NOM : Davis.
    PRÉNOM : Daniel. Mais il se fait appeler Dan.
    AGE : Vingt-deux ans.
    DATE DE NAISSANCE : Le dix-neuf Iwilot de l'année 80.
    LIEU DE NAISSANCE : Lophitys. Mais il vit à Maphynis.
    ORIENTATION SEXUELLE : Il est hétérosexuel. On ne peut pas en douter.
    RANG SOCIAL : Dan est né avec un rang social bas. Néanmoins, on peut dire qu'à présent, il possède un rang social assez haut, puisqu'il est l'un des sept chevaliers choisis par le roi Luwis.
    STATUT : Chevalier du mal.
    MÉTIER : Idem.


DESCRIPTION PHYSIQUE

    CORPULENCE : Dan a toujours été assez complexé à cause de sa taille... En effet, il atteint difficilement le mètre quatre-vingt, alors que ses semblables sont tous plus proches du mètre quatre-vingt-dix. On ne peut pas dire qu'il soit très imposant non plus ; il pèse dans les soixante-cinq kilogrammes. Et ces derniers sont principalement le poids de ses muscles. Certes, à première vue, on ne remarque aucun muscle saillant, mais lorsque le jeune homme relève l'une de ses manches, ses bras se font plus imposants, et dégagent une force certaine.

    PHYSIONOMIE/ALLURE GÉNÉRALE : Daniel n'a jamais été considéré comme un bel homme. Loin de là, d'ailleurs ; les traits de son visage n'ont jamais plu à la gent féminine. Il est aisé de comprendre pourquoi, lorsque l'on observe ceux-ci... Très fins, ils semblent presque «coupés à la hache», sans aucune douceur. À cela s'ajoute un nez légèrement relevé, ainsi qu'un regard tranchant comme des lames de rasoir. Et non, pas de grands yeux bleus pour notre jeune homme : la nature lui a seulement offert des mirettes bridées, d'un marron sombre. Un faciès qui pourrait donc facilement se montrer imposant.

    Cependant, contrairement à la plupart des chevaliers, Dan n'hésite pas à y montrer des émotions, esquissant de belles mimiques, et même de séduisants sourires. Difficile d'imaginer que derrière cette bouille d'ange -qui lui donne rarement son véritable âge- se cache un véritable démon. Il n'y a qu'en présence d'hommes qu'il ne se gêne pas pour se montrer sous ce jour-là... Là, adieu beaux sourires, et bonjour air boudeur et contrarié.

    Heureusement, ses cheveux changent la donne. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sa chevelure possède un succès fou auprès des demoiselles... D'une charmante couleur noisette, d'une agréable douceur et d'une incroyable brillance, nombreuses furent les mains qui se sont empressées de la caresser longuement. Il faut dire qu'en plus, ces quelques longueurs sauvages ajoutent encore du charme ; elle semble indomptable, mais étonnamment docile. C'est une mystérieuse touche de douceur sur un visage taillé dans la glace.

    Loin d'être étrange chez un chevalier, Daniel possède de nombreuses cicatrices. Mais ce qui peut déranger en les observant est le fait que celles-ci semblent très effacées... Anciennes. Comme si elles venaient de son enfance. Aucune des cicatrices plus récentes n'atteint la taille des plus vieilles, ni leur profondeur. Mais rares sont les femmes qui remarquent ce genre de détails, et surtout, s'en préoccupent. Tous les hommes se blessent, de nos jours...

    ALLURE VESTIMENTAIRE : Malgré son «rôle» qui l'oblige à porter des accoutrements ridicules lors des évènements officiels, Daniel privilégie le confort. Loin d'être habitué aux longues et amples manches, il préfère porter une chemise de lin, très souple et agréable, parfois couverte par un gambison d'un pourpre tirant sur le marron, serré à la taille à l'aide d'un baudrier de cuir, qui porte sa précieuse épée.

    SIGNES DISTINCTIFS : Il n'existe qu'une seule cicatrice que Dan souhaite cacher ; celle qui se trouve juste au-dessus de son œil droit. En général, une mèche de cheveux y est toujours posée : c'est une sorte de coquetterie de sa part. Il cache également un autre secret : un médaillon en argent, qu'il laisse pendre à son cou, mais enfoui sous ses vêtements. Personne n'a jamais vu ce qu'il s'y trouvait à l'intérieur.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


    GÉNÉRALITÉS : Daniel n'est pas quelqu'un de compliqué, au contraire. Tous ses faits et gestes s'expliquent avec raison et rationalité. N'ayant jamais vraiment connu l'amour, celui que les parents sont censés offrir à leur enfant, il s'est construit seul. Il a d'ailleurs vécu la plupart de sa vie seul, avant de commencer à s'entourer, vers l'âge de seize ans, en réalisant que cela pouvait lui apporter bien des avantages.

    On peut le dire ainsi ; Dan est un manipulateur. Néanmoins, cela prouve également qu'il peut se montrer très intelligent, même s'il est loin d'être instruit comme les fils des familles de la haute. Ses mots doux, ses phrases séductrices, il ne les a pas apprises avec un instructeur personnel, non. Il les a apprises auprès des femmes, qui lui ont, au final, tout appris de la vie. Certes, construit seul, mais toujours entouré de femmes, au final.

    Sans elles, il aurait été totalement différent. Je ne peux pas m'avancer jusqu'à dire qu'il aurait été quelqu'un d'honnête, puisqu'il n'a jamais eu beaucoup de scrupules... Mais que voulez-vous, ce jeune homme ne vit que pour lui. Il se montre très égoïste, méfiant, et craint le besoin. Il ne veut plus souffrir, et n'a aucun remord à faire souffrir les autres en échange de son confort. Il est, en quelque sorte, le résultat d'une société qui l'a perverti dès son plus jeune âge.

    Pourtant, ce Don Juan trouve son réconfort auprès de la gent féminine, une sorte de dépendance qu'il ne reconnaîtra jamais. Qu'elles soient jeunes ou âgées, cela ne fait aucune différence pour lui ; il n'a jamais rejeté une femme à la première rencontre. Pour les suivantes, c'est autre chose ; une fois qu'elles ne sont plus vraiment utiles, il n'hésite pas à passer à la suivante. Néanmoins, retenez tout de même que Dan est d'une douceur incomparable lorsqu'il traite les demoiselles, ce qui laisse penser qu'il n'est pas juste un goujat... Mais un enfant perdu qui recherche la présence d'une mère.

    VICES : Les vices, ce n'est pas ce qu'il lui manque. Séducteur sans scrupules, joueur, avec une tendance pour la fête... Et pour la violence, aussi.

    PETITES MANIES ET HABITUDES : Sa main droite est en permanence posée sur le pommeau de son épée, accrochée à sa taille. Il semblerait que même la nuit, il dort dans cette position...

    PEURS ET PHOBIES : Dan n'a aucune phobie. La seule chose qu'il peut craindre est la colère d'une femme... Il sait mieux que quiconque à quel point cela peut être dangereux.

    AIME/AIME PAS : A première vue, on pourrait penser que Daniel aime les femmes. Néanmoins, bien que celles-ci lui plaisent -c'est indéniable-, il ne s'intéresse au final qu'à une seule chose : le pouvoir. Il ne recherche que ça. L'influence et la force. Il estime n'avoir nullement besoin de sentiments, contrairement à ses besoins essentiels, qu'ils soient matériels ou charnels. Pour ce qu'il n'aime pas, cela va de soi... Dépendre. La seule personne à laquelle il peut se soumettre est Luwis, son roi. Pour le reste, il n'accorde de confiance à personne.

    SOCIABILITÉ : Il y a un immense changement du comportement de Dan envers les femmes et les hommes. Envers le sexe féminin, il se montre courtois, très ouvert, mais ne se préoccupe guère des sentiments. Tandis que, envers le sexe masculin, il ne fait preuve d'aucunes bonnes manières, se montre moins ouvert, mais plus naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Davis
Chevalier du mal
Daniel Davis

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Métier: Chevalier du mal
| Bloc Notes |:

Daniel Davis Empty
MessageSujet: Re: Daniel Davis   Daniel Davis EmptyLun 20 Juil - 20:06

BIOGRAPHIE DE VOTRE PERSONNAGE

    HISTOIRE :

    Des cris. Voilà à quoi se résumait la vie de Daniel...

    Le premier fut il y a de ça vingt-deux années. Dans une des nombreuses maisons délabrées de Lophitys, une jeune femme donnait naissance. Visiblement, une très jeune femme... Elle ne devait être âgée que d'à peine dix-huit ans. Ses longs cheveux dorés tombaient sur son visage à l'expression douloureuse. Le travail s'annonçait plutôt difficile... Avec elle, seulement un couple voisin, dont l'homme avait quelques connaissances en médecine, ce qui était plutôt rare par ici. Sa femme, elle, l'assistait du mieux qu'elle le pouvait en lui apportant des linges humides -à défaut d'avoir de l'eau chaude.

    Le second cri fut à la même époque, celui de Daniel. Voilà le prénom que la demoiselle choisit pour son enfant, lorsqu'elle le tint avec douceur dans ses bras tremblants. Il signifiait «Dieu juge», et c'était pour cette raison qu'elle l'avait choisi. Elle approcha doucement le visage de son «petit homme» comme elle l'appelait déjà ; ses yeux dorés se reflétaient dans les siens, à peine entrouverts. Elle lui embrassa doucement le front... Et une larme coula sur sa joue. Elle creusa son sillon le long de ce visage pâle et fatigué, pour finalement s'écraser sur la petite main du nouveau-né. Et ce n'était pas une larme de joie, bien au contraire. Ses derniers mots furent :

    «Il ressemble déjà à son père...»


    Le troisième fut lors du treizième anniversaire de Dan. Déjà à cet âge-là, il refusait d'être appelé Daniel, à cause du sens de son nom. Dieu, il n'y avait jamais cru, et Dieu n'existait pas pour lui... Il n'avait rien fait pour lui. Il avait beau crier tout ce qu'il pouvait, la main violente de monsieur Adamo ne serait que plus lourde. Sa femme accourut, alertée par le bruit. Elle poussa un long soupir et fit déguerpir son mari en lui rappelant qu'il devrait se remettre au travail. Puis, son regard perçant se posa sur l'enfant. D'une main solide, elle l'empoigna par le col et le traîna jusqu'à la porte de la maison.

    «Tu devrais bosser toi aussi, gamin. Tu passes tes journées à rien faire et à me traîner dans les pattes... Vas chercher de quoi gagner ton pain ! Tu es assez grand comme ça, tu trouveras comment te rendre utile.» déclara-t-elle d'un ton sec, en claquant la porte.

    En effet, Dan trouva rapidement comment se rendre utile, et surtout apprécié. Il commença par faire quelques travaux, ici et là, puis travailla dans un vieux magasin d'armes, dans un coin sombre de la ville, où il logea pendant de longues années. C'est à cette époque-là qu'il s'intéressa à l'épée. Il en récupéra une vieille, mais qui tenait toujours étrangement. Le vieux propriétaire du magasin lui avait expliqué qu'une femme d'un chevalier mort au combat avait reçu cette épée comme «héritage», mais avait préféré la vendre pour pouvoir vivre avec un nouvel homme. Cette arme avait connu la même peine que lui : elle avait été abandonnée, rejetée.

    A ses seize ans, Dan décida de partir de Lophitys pour habiter Maphynis. Il espérait secrètement y trouver sa mère, disparue à sa naissance, l'abandonnant chez des voisins qui ne pouvaient avoir d'enfants, la femme étant stérile. Cependant, ils n'avaient jamais rien voulu lui dire à son sujet, et n'avaient même pas prétendu être ses parents biologiques : de toute façon, ils n'avaient aucune ressemblance... Néanmoins, il savait que sa mère pouvait être en vie. Son père aussi, mais lui... Il ne voyait pas l'intérêt de chercher un homme qui s'était enfui en apprenant que sa petite-amie était enceinte.

    Pourtant, il fut l'une des premières personnes qu'il croisa dans sa nouvelle ville. Afin de se nourrir -et dans un premier temps, de se loger-, Dan réussit à se faire inviter dans quelques fêtes assez étranges, mais où se trouvait des femmes plutôt fortunées. Elles venaient dépenser l'argent que leur avait donné leur mari pour s'offrir les services d'un jeune homme. Il ne fut pas difficile à Dan de reconnaître son père : comme l'avait dit sa mère à sa naissance, il lui ressemblait étonnamment. Si ce n'était que lui était plus vieux.

    L'homme, la trentaine, était assis dans un fauteuil pourpre, une femme de dix ans son aînée, couverte de maquillage, sur ses genoux. Il riait tout en servant un autre verre à sa «compagne» du soir. Mais il s'étouffa dans son rire en apercevant Dan, droit comme un i, au milieu de la salle. Lui aussi l'avait reconnu, apparemment... Ou peut-être avait-il juste trouvé étrange de se voir là, en face de lui, dix-huit ans plus jeune. Il bondit de son siège sans précautions et se précipita dans la direction de son «sosie».

    «Toi... Ne me dis pas que tu es...» bredouilla-t-il, confus.

    «Ton fils ? C'est fort probable, à vrai dire.» répondit Dan, sans aucune hésitation, et loin d'être heureux de ces retrouvailles.

    «Mais Anna, elle... Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ? Elle t'envoie me chercher ?»

    «Anna ?... Ah, ma mère, je suppose. Ne t'en fais pas, elle ne m'a pas gardé lorsque je suis né. Je suis ici pour les mêmes raisons que toi... Mais ne crois pas que je te ressemble. Je suis différent.» conclut-il, en tournant les talons.

    Beaucoup d'autres soirées semblables suivirent, mais Dan ne croisa plus jamais son père biologique. Pour lui, il n'avait jamais existé, mais à présent, il savait que sa mère songeait à le garder, au vu de la réaction que son ex-conjoint avait eue... Pourquoi l'avait-elle abandonné, dans ce cas ? Il ne désirait que cette réponse. Certes, il avait imaginé mille et une théorie, mais rien ne sonnait vrai si cela ne sortait pas de la bouche de l'intéressée.

    Les années qui conduisirent Dan à devenir ce qu'on appelait un «adulte» filèrent plutôt vite. Plutôt beau parleur et rusé, il était devenu le favori de beaucoup de femmes influentes, qui, après lui avoir offert le gîte, le couvert et de nombreux présents, l'avaient aidé à se faire connaître d'institutions plus importantes. A lui trouver un travail, en somme. C'est un jour qu'une femme qui aurait pu être sa grand-mère, impressionnée par ses talents à l'épée, lui promit une place de chevalier. Et il l'eut.

    Néanmoins, le jeune chevalier qu'il était eut à faire ses preuves pour plaire au roi, et non pas à séduire une quelconque femme. Aujourd'hui encore, il reste plutôt admiratif de Luwis, qui ne l'a pas jugé sur ses origines, mais bel et bien sur ses capacités. Cela faisait presque dix ans qu'il maniait l'épée, et n'était plus un débutant. Mais ce qui avait plu au roi était surtout son caractère et ses ambitions ; il n'avait aucun scrupule, ne faisait preuve d'aucune pitié envers ses ennemis, mais respectait son roi avec une loyauté sans faille.

    FAMILLE : Anna [40 ans] : Mère biologique de Daniel. Disparue à sa naissance, il n'en sait lui-même pas grand chose, pas même son nom de famille.
    Flynn Davis [40 ans] : Père biologique de Daniel. Il ne l'a pas reconnu à sa naissance mais partage tout de même le même nom de famille. Travaillait chez un petit commerçant, mais est tombé très malade. On n'en sait pas plus.
    Mark Adamo [53 ans] : Père adoptif de Daniel, bien qu'il ne l'ait jamais perçu comme un père. C'est un homme violent, amer.
    Jenn Adamo [49 ans] : Mère adoptive de Daniel, qu'il n'a jamais perçue comme une mère non plus. C'est une femme sévère mais qui regrette de ne pas avoir pu avoir d'enfants.


POUR TERMINER
    VOTRE PETIT NOM/PSEUDO : Connue sur le net sous le pseudonyme de Hily.
    COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM : En cherchant sur quelques top-sites, je suis arrivée sur celui-ci en cliquant au hasard dans les partenaires des forums où je m'arrêtais.
    ET LE RÈGLEMENT : [VU PAR NOAH] & [VU PAR NOAH]
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Daniel Davis Empty
MessageSujet: Re: Daniel Davis   Daniel Davis EmptyMar 21 Juil - 10:52

Et bien très joli fiche ^^
Je te dit : FICHE VALIDÉE
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Daniel Davis Empty
MessageSujet: Re: Daniel Davis   Daniel Davis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Davis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Faucheuse :: | AVANT DE PARTIR POUR L'AUTRE MONDE | :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: