AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une arrivée peu glorieuse ! [pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyLun 13 Juil - 21:43

Noah était totalement perdu. Il ne comprenait pas où il était. Pourquoi il était là mais, surtout, pourquoi il n’était pas mort ! Il se souvenait encore de ce moment, celui qui l’avait séparé de la vie. Celui qui l’avait fait mourir. Il se souvenait de la douleur qui lui avait traversé tout le corps. Il se souvenait du sang dans sa bouche et du froid qui l’emplissait alors, pourquoi ? Pourquoi était-il là ? Debout, gelé jusqu’aux os à cause du froid et de la pluie. Pourquoi était-il là ? Terrorisé par l’orage qui faisait rage au-dessus de sa tête. Un petit soupire passa ses lèvres alors que tremblant comme une feuille, il continuait d’avancer. Ne sachant pas où il allait arriver. S’il allait y arriver. Etait-ce le bon chemin ? La bonne direction ? Noah ne savait rien. Si, une chose, il avait peur, tellement peur. Un sursaut parcourut son corps lorsque le ciel gronda. Chose qui ne fit qu’accélérer ses pas. Marchant plus rapidement et ce malgré le froid qui engourdissait tout ses membres, les rendant douloureux.

Puis, au bout d’un moment, Noah flancha. Il n’y arrivait plus et, d’un seul coup ses jambes le lâchèrent, le laissant tomber avec violence sur le sol boueux. Laissant un petit cri sortir de ses lèvres alors qu’il grimaçait, se mettant à pleurer. Il n’en pouvait plus. Finalement, peut être était-il bien en enfer. Un frisson le parcourut et il resta là, allongé dans la boue pendant plusieurs minutes, laissant son corps frissonner et trembler sous le froid et l’eau qui s’insinuait au travers de ses vêtements. Les larmes se firent plus grosses et plus nombreuses alors que Noah se laissait aller à sa douleur et sa tristesse. Il aimerait retourner dans le passé, que tout cela n’arrive pas mais, surtout, il ne voulait plus être sous ce ciel en colère. Il voulait trouver un abri, un endroit où il serait protégé de l’orage, de ce monstre qui lui faisait si peur. Reprenant son courage, ses dernières forces, Noah se releva, titubant légèrement pour finalement continuer son chemin, hésitant un instant mais, décidant de pénétrer à nouveau dans la forêt. Alors, d’un pas lent et peu sur, il entra entre les arbres, se faisant légèrement protéger par ceux-ci de la pluie. S’aidant de certains troncs pour tenir debout, Noah avançait en quelque sorte à l’aveuglette, inventant son chemin…

Il n’y arrivait plus. Il n’avait plus aucunes forces. Son corps devenu légèrement bleu par le froid n’arrivait plus à avancer. Ses larmes s’étaient taries et ses yeux gonflés. Des cernes étaient venus se dessiner sous ses yeux, ses mains étaient écorchées à vif ainsi que ses jambes et bras. Ses vêtements étaient trempés boueux et, il ne sentait plus ses pieds. Allait-il mourir à nouveau ? Non, il ne voulait pas, il ne voulait… D’un seul coup, alors qu’il avançait tout droit, il aperçut de la lumière sur sa droite. Se retournant d’un seul coup, il bifurqua. S’il y avait de la lumière c’est qu’il y avait quelqu’un, peut être une maison, peut être… Utilisant ses dernières forces, Noah continua d’avancer vers la lumières, ne se préoccupant pas de savoir la distance qui se trouvait entre eux. Non, il voulait y aller, il voulait être protégé… Ce n’est que plusieurs minutes plus tard que ses yeux se posèrent sur cette maison, cette porte et, c’est là qu’il tomba. Laissant son corps atterrir avec violence contre la porte de bois. Laissant raisonner un bruit sourd. Noah n’en pouvait plus. Tombé au sol, il soupira avant de fermer les yeux. Il ne savait pas s’il y avait quelqu’un. Il ne savait pas où il était mais, il n’y arrivait plus. Ses yeux se fermèrent alors qu’il aperçut une silhouette apparaître devant lui. Il essaya de prononcer quelque chose mais, seul un gémissement franchit ses lèvres avant qu’il ne devienne complètement inerte.

Etait-ce un rêve ? Le paradis ? L’enfer ? Entre les deux ? Il ne savait pas. Mais, il espérait être tombé sur la bonne personne. Il l’espérait…


|676|
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyLun 13 Juil - 22:54

Ah! La belle journée ensoleillée! Durant l’après-midi, sûrement vers la fin, de dangereux nuages gris s’amoncelaient tout doucement en haut de la forêt. Et tout doucement, le teint gris acier se noircissait. Rapidement. Tim, qui n’avait apparemment aucune capacité à détecter même les changements météorologiques les plus évidents avait décidé que c’était le temps parfait pour aller cueillir des champignons. Surtout avec tout ce vent, car il est bien connu que les champignons, ça pousse avec le vent… Évidemment, Tim n’avait rien compris non plus aux champignons. Enfin bref, Tim, armé d’un dangereux panier en osier et couvert d’une cape volée toute récemment s’était aventuré au dehors, à la recherche de bolets et de chanterelles.

Le début de la promenade s’était avéré peu fructueuse et, poussé par son caractère compétitif, Tim s’était aventuré de plus en plus loin, jusqu’à ce qu’une averse le surprenne. N’ayant plus le temps de rentrer chez lui, Tim s’était précipité sous les racines d’un arbre dont il savait qu’il ne poussait pas loin. L’arbre en question était d’une taille plus que respectable et ses diverses mésaventures avec le temps l’avaient déraciné en partie. La mousse qui avait recouvert depuis ses racines en l’air avait créé un petit parapluie naturel, abri très apprécié de toutes sortes de rongeurs, des renards, et de Tim. Ce dernier venait donc d’y chasser une marmotte pour prendre sa place et attendre la fin de l’averse. Malheureusement pour lui, la pluie ne fit qu’empirer, avec plus de vent et un éclair ou deux en prime. Assis dans une espèce de caverne en bois et en mousse, regardant la pluie tomber et écoutant le tonnerre gronder, tout cela lui rappelait de bien mauvais souvenir. Afin donc d’éviter de se les remémorer, Tim décida de faire une sieste.

On aurait pu croire que c’était chose impossible, sous un orage et couché dans la mousse mouillé, mais Tim en était tout à fait capable — ce n’était pas la première fois. Les coups de tonnerre finirent tout de même par avoir raison de son sommeil et Tim, que la faim tenaillait se fit une raison et commença à manger le peu de champignons qu’il avait amassé. Juste au-dehors, la pluie s’était faite plus forte que jamais et ce n’était plus tout à fait sûr qu’on puisse encore appeler ça « au-dehors ». Le vent et la pluie fouettaient maintenant son visage, mais à la lueur d’un éclair, Tim aperçut une silhouette pas très loin. La silhouette semblait d’ailleurs avoir beaucoup de mal à avancer, là voilà qui se reposait sur une bûche. Tim sortit de son abri pour aller l’aider et son panier s’envola. Ravalant un juron, Tim continue son chemin. Il se trouvait en bas d’une pente et, dans la tempête présente, celle-ci semblait bien escarpée. La silhouette s’était remise en marche en plus. S’il ne la rejoignait pas bientôt, il allait la perdre de vue et elle allait sans doute finirent par se perdre, surtout qu’elle semblait avancer à tâtons. Une aveugle? Par un temps pareil, ce n’était pas l’idéal. Tim accéléra un peu le rythme, mais glissa dans la boue, se retrouvant la tête dans la terre et les feuilles mortes. Quand il releva la tête, la silhouette n’était plus là. Elle n’était sûrement pas loin, mais la pluie brouillait sa vision.

Tim continua d’avancer un moment sans retrouver la silhouette. Il aurait bien voulu continuer à la chercher, mais l’orage était trop fort, il préféra retourner chez lui. Dès que la pluie serait terminée, il recommencerait à fouiller la forêt, mais pour l’instant il valait mieux rentrer. Il retrouva son chemin avec aise malgré la pluie, surtout qu’il conservait toujours une lampe à l’huile allumée lorsqu’il sortait, au cas où il aurait du mal à retrouver son chemin. La lampe! Peut-être que la silhouette l’avait vu! Tim courut jusqu’à chez lui. Si la silhouette était là-bas il devrait tout de même l’aider, elle avait l’air d’être mal en point. Tim fut très heureux de constater en arrivant que la silhouette était effectivement sur le pas de la porte. Son bonheur fit place à l’inquiétude quand il remarqua que celle-ci tombait inconsciente. Tim la souleva — elle était étonnamment légère — et l’emporta à l’intérieur. Il déposa la jeune femme sur son lit et entreprit de lui changer ses vêtements, les siens étaient beaucoup trop mouillés. Il en avait beaucoup qui, même si sals, étaient secs et il était sûr que la demoiselle ne lui en voudrait pas.

Les vêtements de la blessée étaient très étranges et elle portait des pantalons, en plus! D’un autre côté ils étaient très bien faits, elle devait avoir un tailleur doué ou un statut social élevé, en tous cas. Après avoir ôté le haut, Tim se demanda s’il avait fait une erreur ou si ce n’était vraiment encore qu’une enfant. Après avoir ôté le bas, Tim confirma qu’il avait fait une erreur sur le sexe du blessé. Il finit de le changer et lui sécha sommairement les cheveux avant de le placer dans son lit. Au-dehors on entendait toujours l’orage. Il se changea lui aussi et entreprit de partir un feu tout en se demandant quelle était la créature qu’il avait recueillit. Elle était beaucoup trop belle, fine et gracieuse pour être un humain. Une femme, à la limite, ça aurait pu, mais un homme? Tout en nettoyant les écorchures du blessé, Tim se mit à rêvasser. Une créature grande, fine et élégante? Un elfe, peut-être? Et aussi, qu’est-ce qu’elle venait faire dans la forêt?


[Je sais pas s'ils ont les mêmes créatures fantastiques que nous, sinon j'enlèverai l'elfe ^^]


Dernière édition par Timothée Dumoulin le Ven 17 Juil - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyMar 14 Juil - 9:29

Il avait mal. Physiquement, psychologiquement et, cette douleur lui faisait comprendre à quel point il n’était pas mort ou, qu’il était en enfer. Car oui, comment ne pouvait-il ne pas être mort ? Ce n’était pas possible. Il l’avait sentit, sa vie quitter son corps, il avait sentit cette chose l’aspirer alors, pourquoi était-il là, en train de marcher tant bien que mal alors que toutes ses forces le lâchaient ? D’ailleurs, lorsque Noah croisa cette lumière lointaine, il se décida à y aller. Ses forces étaient vides, son corps à bout. Il devait trouver un endroit où s’arrêter, se reposer et, là où brillait cette lumière serait bien. Oui, ce serait bien. Alors, changeant de direction, il se mit à marcher vers celle-ci, prenant ses dernière forces pour se hisser jusqu’à la porte. Cette porte de bois qui contenait cette lumière. Noah ne sourit pas en y arrivant, il ne dit pas mot. Non, tout son corps se contenta de le lâcher, abandonnant totalement. Noah tomba violement sur la porte alors que ses yeux se fermaient pour le laisser partir dans l’inconscience. Fatigue, douleur. Noah aperçut une silhouette venir vers lui. Puis, plus rien. Que se passait-il ? Que faisait la silhouette qui s’était approchée ? Noah ne le savait pas et, il ne le sentait pas non plus. Tout autour de lui n’était que noirceur. La même qu’il avait rentré plusieurs heures plus tôt. Cette noirceur douce et pourtant terrible. Une noirceur qui entoure alors qu’on se sent quelque peu protéger car, autour de nous Elle se trouve. Noah se souvenait bien de cet endroit et, il se demandait si tout cela n’avait pas été que rêve. Oui, tout ce monde en pluie n’avait dû être que son imagination, le passage de la vie à la mort. Il ne pouvait pas être encore en vie. Il ne pouvait pas non plus être vivant dans un monde inconnu ou, tout du moins à un endroit sur terre qui lui était inconnu.

Combien de temps resta t-il évanouit ? Là, allongé dans le lit d’un inconnu ? Noah ne pourrait le dire mais, au bout de longues heures, les lèvres de Noah laissèrent passer un petit gémissement et ce, au même moment ou il bougea légèrement dans le lit. Lit qui n’était pas très confortable d’ailleurs. Se retournant à nouveau, il gémit une nouvelle fois puis, le tonner se décida à le réveiller totalement et, c’est lorsque que le ciel gronda avec une violence encore inconnu de Noah qu’il sursauta laissant ses yeux océan s’ouvrir sur ce qui se trouvait autour de lui. Légèrement tremblant, Noah écarquilla les yeux alors qu’il regardait tout autour de lui. Alors, ce n’était pas un rêve ni un passage. Oui mais, alors qu’était-ce ? Tremblant de plus par peur de l’orage et de ce qu’il se passait ici, il ne remarqua même pas la présence de l’homme qui l’avait aidé, il se contenta simplement de se recroqueviller sur lui-même, laissant quelque larmes quitter ses yeux. Tout était impossible. Il était mort, mort. Il en était certain…

Ce n’est que quelques minutes après son réveil qu’il remarqua enfin cet homme. Posant calmement son regard sur celui-ci et ce, malgré la peur, il le détailla doucement, poliment. Qui était-il ? Et puis, quel était ces vêtements !? Il portait les même, l’homme avait dû le changer mais, ce n’était pas ça qui le perturbait. Non, c’était le style, les coutures, c’était rustique en quelque sorte. Ca lui rappelait… le passé. Oui, le Moyen-âge ou une autre époque dans le même genre. Pourquoi il était habillé ainsi ? Il était dans un parc d’attraction ? Détournant finalement son regard, il regarda ensuite tout ce qu’il se trouvait autour de lui et, Noah continua de penser qu’il était bel et bien dans un parc d’attraction ou alors, il était tombé sur un fou. Un frisson lui parcourra l’échine alors qu’il se recroquevillait un peu plus sur lui-même. Allant poser son regard sur le feu qui tournait calmement dans la cheminée. Noah soupira doucement avant de détourner son regard, le portant dehors, là où le ciel se déchainait encore et où la nuit avait fait son apparition. Noah frissonna à nouveau. Il voulait rentrer chez lui. Il voulait comprendre…

- Vous vous appelez comment ?

Noah s’était tourné vers l’homme, s’adressant calmement à lui. Ne sachant pas comment aborder la conversation ni comment lui demander où il était. En fait, il avait peur de savoir la réponse. Peur d’entendre des mots qu’il ne souhaitait pas. Fermant les yeux comme pour essayer de se persuader qu’il était en enfer, il les rouvrit quelques secondes plus tard, fixant à nouveau l’homme qui lui faisait face.

* Où suis-je ? Pourquoi suis-je encore en vie ? Pourquoi ne suis-je pas mort ? Une voiture m’a renversé ! Suis-je en enfer ? En enfer…*


Noah détourna son regard pour finalement se rallonger, toujours aussi recroquevillé sur lui-même. Ne se doutant pas un instant que ses pensées étaient allées tout droit dans l’esprit de l’homme qui lui faisait face quelque temps plus tôt. Ne se doutant aucunement que celui-ci avait tout entendu et aussi vu ‘‘l’accident’’. Noah ferma les yeux, laissant ses larmes couler librement, il avait trop mal, il était trop perdu pour arriver à les retenir. Tout était si bizarre, si spécial…
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyMar 14 Juil - 21:28

Tim était assis à une table, au milieu de la pièce. En entrant dans la chaumière, il y avait à sa gauche, collé contre le mur, un lit aux allures délabrées et visiblement peu confortable. Juste à côté, près du toit se trouvant une petite fenêtre qui laissait voir le ciel et les nuages. En face de la porte, sur le mur du fond, le feu brûlait dans la cheminée et juste à droite de celle-ci se trouvait un chaudron, en dessous d’une petite étagère comportant quelques livres dessus. Sur le mur à droite était une porte qui menait à l’autre pièce de la mansarde et finalement, au milieu de la pièce se trouvait la table sur laquelle Tim était assis. Il contemplait distraitement une grosse fenêtre ronde, sur la même façade que la porte, juste un peu plus à droite. On ne pouvait pas voir au dehors puisque les volets étaient fermés. Ceux-ci se remuaient dans tous les sens, poussés par le vent et on pouvait voir au travers la lumière des éclairs. Tout en regardant ses volets se battre avec la tempête, Tim écoutait la pluie tomber avec régularité sur le toit de sa maison, ponctuée de quelques coups de tonnerre. Le toit était solide et en chaume, il tiendrait bien.

Cela faisait à peu près une heure que Tim avait secourut le petit elfe. Celui-ci était peut-être encore inconscient, mais probablement qu’il dormait. On ne reste pas évanoui pendant une heure! Jusqu’à maintenant, Tim n’avait rien fait d’autre que de contempler le vide, attendant que le petit elfe se réveille, mais l’ennui et la faim commençaient à apparaître. Tim aurait bien fait une sieste en attendant la fin de l’averse, mais son lit était présentement occupé et dormir sur le sol ne l’intéressait pas vraiment. Quant à manger… Il avait peut-être quelques légumes pour se faire un potage pas très réussi, mais l’eau lui manquait. Il commença par déplier les vêtements du petit elfe et de les étendre sur une chaise devant le feu afin de les faire sécher. C’était vraiment des vêtements étranges. Étranges, mais très bien fait. Ensuite, il décida d’aller chercher un livre indéchiffrable de son ancien maître pour essayer d’en apprendre un peu plus sur les elfes. Il pris aussi un restant de gâteau aux bleuets maintenant froid et sec et commença à le grignoter à table en essayant de comprendre le livre.

Quelques heures plus tard, Tim entendit un petit gémissement, levant les yeux, il aperçut le petit elfe se retourner et gémir à nouveau. S’ensuivit quelques secondes qui parurent extrêmement longues à Tim, des secondes où la tension épaissit le temps. Le petit elfe allait-il bouger ou allait-il retomber dans son semblant de coma? Cette tentative de suspens assez mal réussie fut mise à terme par un nouveau coup de tonnerre qui fit sursauter autant Tim que le petit elfe. Enfin… plus le petit elfe. Réveillé, ses grands yeux bleus ouverts, le petit elfe tremblait. Soit il avait froid, soit il avait eu un cauchemar. Non, attends, il pouvait aussi avoir peur des orages… Le petit elfe se recroquevilla ensuite sur lui-même et il semblait pleurer un peu. Il avait l’air effrayé. Probablement qu’il avait eu un cauchemar et qu’il avait peur des orages. Et aussi le fait qu’il soit perdu loin de chez lui ne devait pas rendre la chose plus facile. Ç’aurait été étonnant qu’il vive dans un arbre à deux pas. Il n’y avait pas d’elfes dans le coin.

Quelques minutes s’écoulèrent ainsi, le petit elfe pleurait et tentait tant bien que mal de se remettre de ses émotions et Tim le regardait, à la fois attendrit et perplexe. Minutes pendant lesquelles le vent eut raison des volets qui s’ouvrirent brusquement, mais sans grand fracas. Tim y jeta un coup d’œil pour remarquer qu’il faisait maintenant nuit et revint au petit elfe, qui avait arrêté de pleurer et le regardait, un peu effrayé, lui semblait-il. Le petit elfe continua de détailler la maison et tout ce qui s’y trouvait. Le feu, la table, les fenêtres et au-dehors. Tout cela devait lui sembler rustique et mal fait. Tim venait justement de lire que les elfes étaient supposément très doués en construction et que leurs cités étaient mille fois plus belles que les nôtres, et milles mieux construites aussi. Sans que ce soit entièrement vrai, il devait y avoir un fond de vérité.

« Vous vous appelez comment? »

Tim sursauta. L’elfe savait parler son langage? Probablement, ils étaient aussi supposés être très intelligent, le langage des hommes devaient être simple à apprendre pour eux…

« Euh… Je m’a… »

« Où suis-je ? Pourquoi suis-je encore en vie ? Pourquoi ne suis-je pas mort ? Une voiture m’a renversé ! Suis-je en enfer ? En enfer… »


*Eh! C’est pas gentil couper les gens! Même si t’es un elfe!*

Il n’eut pas le temps de continuer à s’insurger mentalement que d’autres images lui venaient en tête. Il voyait du gris, beaucoup de gris. Et puis de la pluie et de la nuit. En fait, il ne voyait pas vraiment, c’est plutôt comme s’il se souvenait. Des souvenirs en image. Des images d’un monde qu’il ne connaissait pas. Et puis il y avait eu un gros truc en métal — comment savait-il que c’était du métal, d’ailleurs? — lui fonçait dessus. Enfin, pas sur lui, non, sur le petit elfe. Qu’est-ce qu’il faisait là à mourir!? Il était vivant, en face de lui! Ensuite, il y avait des gens qui se pressaient autour et d’autres scarabées en métal, dans le gris et la nuit et la pluie.

Tim se prit la tête à deux mains. C’était beaucoup d’informations, c’était pas facile à traiter, ça rendait confus, ça donnait mal à la tête, c’était bizarre. Tim laissa échapper un grognement, il n’avait plus vraiment conscience de petit elfe, il était obnubilé par ce qui se passait dans sa tête. Ce souvenir, qui avait l’air d’un rêve, et qui semblait appartenir au petit elfe. Au petit elfe! Ça pouvait expliquer pourquoi c’était si bizarre. Le gris et les scarabées géants c’était le monde du petit elfe. En plus, les gens autour étaient habillés comme lui, ou en tous cas différemment que tous les gens d’ici. Il n’avait pas pu avoir un bon aperçu, mais il avait tout de même été capable de comprendre ça. Toutes les silhouettes floues qu’il avait plus ou moins entr’aperçu dans le souvenir, c’était probablement des elfes. Mais pourquoi Tim venait-il de voir cette vision des souvenirs de l’elfe? La tête toujours pris entre ses mains, Tim réfléchit un moment. Hum… On disait aussi que les elfes étaient de très bons magiciens. C’était sûrement un de leur pouvoir, une variante de la télépathie. Que ce soit vrai ou non, Tim se contenterait de ça pour l’instant. Ça lui éviterait de devenir fou. Déjà que le petit elfe semblait très éprouvé, s’ils étaient deux à avoir une migraine, ça n’allait pas aider.

Maintenant, il restait un autre problème. Pourquoi le mort était vivant!? Un autre pouvoir elfique? Non, le petit semblait encore plus troublé que Tim sur ce sujet. Et il disait être en enfer. Les elfes ont les mêmes croyances que les humains!? Ça devient trop bizarre… Ah oui! Le petit elfe est encore là! Il doit être en train de paniquer, maintenant, à voir Tim aussi… possédé. Tim toussota un instant et se reprit. Il calma sa respiration, remarqua que quelques minutes avaient passé et regarda le petit elfe pour lui répondre.

« Euh… Tim. Je m’appelle Tim, appelle-moi Tim. Et… euh… Qu’est-ce qu’il t’es arrivé exactement!? »

À ce moment là, Tim devait avoir l’air au moins aussi confus que le petit elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyMer 15 Juil - 18:45

L'esprit de Noah n'était que question et douleur. Des douleurs et des questions toutes les unes plus bizarres que les autres mais, ce qui lui arrivait, n'était-ce pas bizarre ? Noah ne comprenait vraiment pas ce qu'il se passait. Il avait été là, dans les bras de son amant, sur cette route l'avait heurté, sur cette route où il était mort puis, quelques minutes plus tard, il se réveillait au milieu d'une prairie, des arbres l'entourant et un paysage des plus magnifique l'entourait. Chose qui, malheureusement, le perturbait plus que ne le réjouissait. Sur le premier coup, Noah avait pensé être au paradis, mais, l'orage qui s'était mis à faire rage lui avait fait changer d'avis. Alors, il avait opté pour l'enfer, oui, l'enfer mais... Mais, alors, pourquoi n'avait-il plus aucune trace de son accident ? Pourquoi n'avait-il pas une trace de sang, pourquoi avait-il froid ? Faim ? Mal ? Lorsque l'on est mort, on ne ressent rien de tout cela ? Alors, pourquoi ? Noah se posait tant de questions.

Et puis, quel était cet endroit ? Une maison, oui, ça il avait comprit mais, pourquoi tant de choses aussi rustiques, aussi vielle et ce, sans parler des vêtements qu'on lui avait mis sur le dos ! Tout lui semblait venir du passé et, cela n'était pas dans les possibilités de Noah, non, il n'était pas retourné dans le passé, c'était impossible. Tout d'abord terrorisé par l'orage et par l'inconnu, Noah avait tout de même osé demander à l'homme qui lui faisait face son prénom. Cela n'allait l'aider en rien mais, c'était par politesse, oui, surement. Malheureusement, Noah n'avait pas vraiment attendu la réponse de l'homme, il s'était rallongé, laissant de nouvelles larmes envahir son visage alors que souvenirs et questions s'étaient misent à envahir sa tête et, sans le savoir, l'esprit de Timothée. Oui, Noah ne savait pas que ses souvenirs passaient devant les yeux de l'homme, lui montrant un monde qu'il ne connaissait pas. Un monde qu'il croyait elfique et qui ne l'était aucunement... Fermant rapidement les yeux, avec force, comme pour arrêter toutes ses images, toutes ses interrogations, Noah finit par se perdre dans celles-ci, ne rajoutant que douleur à son malaise actuel ! Une douleur des plus sourdes, brulantes. Un gémissement plaintif franchir alors les lèvres de Noah et ce, au moment même où une voix raisonna dans la maison. Sortant rapidement le jeune homme de ses pensées et de ses douleurs. « Tim ». Alors comme ça, il s'appelait Tim. C'était joli comme prénom, pas comme celui qu'il aurait pu imaginer pour un gardien de l'enfer. Bougeant quelque peu, il se tourna de manière à faire face à nouveau à l'homme. Ses yeux océans se posèrent doucement sur celui-ci alors que Noah se repassait sa question « Qu'est-ce qu'il t'es arrivé exactement!? » Frissonnant violemment, Noah dû refermer les yeux pour ne pas repartir dans ses souvenirs. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs minutes qu'il rouvrit les yeux, posant à nouveau son regard sur Tim puis, finalement sur le sol. Que pouvait-il bien dire ? La vérité ? Oui, mais, non. Elle paraissait bien trop aberrante, elle était bien trop...étrange...

- Je… je me suis perdu… je ne sais…plus du tout…où je suis…

Noah ne savait pas que Tim avait vu. Alors, Noah ne pouvait pas savoir que Tim pourrait facilement savoir qu'il mentait mais, Noah ne savait pas quoi faire d'autre à part mentir. Il ne voulait pas dire la vérité, elle était trop étrange, tout était trop étrange pour l'instant. Alors, autant se taire et puis, ce n'était pas bien grave que cet homme ne sache pas ce qu'il lui était arrivé. Et, l'histoire qu'il venait de dire était tout à fait plausible. Le temps prêtant avec facilité à l'histoire de la perte ! Et bien oui, il est plus facile de se perdre dans le noir et la pluie que dans un jour ensoleillé. Soupirant doucement, il sentit son ventre se nouer quelques instants avant de gronder violemment. Faim, il avait affreusement faim. Rougissant violemment sous le bruit de son ventre, il releva doucement les yeux vers l'homme. Non, il ne lui demanderait pas à manger. Ce n'était pas poli !

- Noah…je m’appelle Noah.

Tim allait comprendre, oui, il allait surement comprendre. Noah n'était pas un elfe. Son prénom ne l'étant aucunement. Il aurait voulu sourire mais, il ne le put. Il était encore trop mal pour sourire et puis, l'orage n'arrangeait vraiment rien. Alors, il se contenta de se redresser légèrement, regardant tout autour de lui. Le feu, il était beau. Noah n'était pas pyromane mais, il avait toujours trouvé une certaine beauté au feu. Cette danse infernale et dangereuse. Le fixant doucement, il s'y perdit un instant, se remettant à penser, à tout, à rien. Mais, par chance, cette fois aunes de ses pensées n'alla toucher Tim non, elles restèrent bien au chaud dans la tête de Noah. Noah qui remarqua alors ses vêtements en train de sécher. L'était-il ? Il n'était pas très à l'aise avec ceux qu'ils avaient sur le dos et, se changer serait des plus agréables.

- Je…mes vêtements…ils sont secs ?

Noah avait prononcé cette phrase tout en se tournant vers Tim, pour ne pas être impolis mais, aussi, car, cet homme l'intriguait. Il n'était pas comme les personnes de chez lui. Il avait quelque chose de spécial, quoi, Noah ne savait pas. Le détaillant rapidement, il finit par se détourner. Peut être était-ce son imagination ! Déjà qu'il devait être légèrement fou pour se trouver dans cet endroit totalement inconnu et ce, que ce soit l'enfer, le paradis ou même l'entre-deux mondes ! D'ailleurs, en parlant de monde, Noah reposa son regard par la fenêtre, ne distinguant rien d'autre que la noirceur de la nuit. Et d'ailleurs, en faisant cela, il remarqua que l'orage s'était calmé, il ne l'entendait plus. Ouff, il en était rassuré, car, il détestait mais, détestait vraiment ce phénomène météorologique. Il préférait de loin le soleil ou la neige que la pluie et l'orage. Un frisson le traversa.
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyJeu 16 Juil - 21:44

- Qu’est-ce qu’il t’es arrivé exactement!?
- Je… je me suis perdu… Je ne sais… plus du tout… où je suis…


Bon. Ça, c’était la partie qu’il savait déjà. C’était tout de même assez évident à savoir que le petit elfe n’avait aucune idée de l’endroit où il était. Ce que Tim voulait entendre, c’est pourquoi il s’était perdu. Et toute l’histoire qui va avec. En fait, Tim aurait surtout voulu entendre toute l’histoire qui va avec et comment ça fonctionnait dans ce monde tout gris qu’il avait entr’aperçu tout à l’heure. Mais si le petit elfe n’avait pas envie dans parler il n’allait pas le forcer. Tim laissa échapper un soupir de désappointement. L’estomac de son invité choisit quant à lui de grogner, ce que l’estomac de Tim eut beaucoup de facilité à comprendre. Alors comme ça, ils étaient deux à avoir faim, hein?

- Noah… Je m’appelle Noah.
- Ah? Enchanté.


*Noah… Ça ne fait pas très elfique comme nom… Ça manque de l, de f, de y et de tréma… Ce serait peut-être un faux nom…*

- Je…mes vêtements…ils sont secs ?

Cette simple petite question ramena Tim à la réalité. Heureusement! Sans ça, il se serait probablement mis à déformer la réalité comme Don Quichotte et à imaginer que Noah était en réalité un prince elfe victime d’un complot et d’autres idioties de ce genre. Tim était particulièrement doué pour sauter aux conclusions.

Or donc, sortit abruptement de ses pensées, Tim pris un moment à enregistrer la question, moment pendant lequel il dévisagea Noah et se rendit compte que ce dernier en faisait autant. Reprenant ses esprits, il se tourna vers la chaise sur laquelle il avait, depuis un moment déjà, mis à sécher les vêtements de Noah. Étant donné qu’il n’avait absolument aucune idée s’ils étaient secs ou non, Tim se leva pour aller vérifier. Ils étaient bel et bien secs.

- Je crois bien. Ils ont l’air secs en tous cas. C’est normal, ça fait tout de même quelques heures que je les ai mis à sécher. Tu peux te changer.

Puis, puisque rester assis à ne rien faire sauf attendre du nouveau ne serait productif en rien, Tim décida qu’il valait mieux commencer à manger. Tous les deux avaient faim et son invité serait probablement plus porté à lui parler avec un bol de potage devant lui. Toujours debout, Tim ouvrit la porte à sa droite. La pièce qui se dévoila était principalement un grand fouillis de livres, de meubles et de vêtements avec au fond une table que côtoyait une autre fenêtre ronde, semblable à celle sur le devant de la maison. Tim s’aventura très calmement dans le désordre, trébucha, se battit un peu avec une étagère qui surplombait le tas d’objet et finit par trouver une cape grisâtre plutôt poussiéreuse et qui semblait être doublée à l’intérieur. Toujours à moitié dans les livres, Tim dépoussiéra un peu la cape et la jeta sur un caisson en retrait du fouillis. Il retourna rapidement après chercher une seconde cape, différente de la première mais qui semblait chaude elle aussi. Tim essaya d’enjamber le désordre, trébucha, se remit debout avec un air de colère en direction de l’étagère, trébucha à nouveau, reçut un coucou sur la tête, puis sortit de la pièce — après avoir replacé le coucou et l’être repris sur la tête. Il déposa les deux capes sur la table et partit chercher le chaudron — ce n’était pas très gros, mais noir et un peu cabossé.

- Bon! J’ai faim, tu as faim, nous avons faim, je vais chercher un peu d’eau à la rivière pas loin et je vais essayer de faire la soupe. Ça risque de pas goûter très bon au vu de ce que j’ai, mais ça va déjà nous éviter la famine. Je vais en profiter pour me laver le visage. Tu peux m’attendre ici si tu veux, ou alors venir avec moi et te rincer un peu. T’es probablement encore sale à cause de la pluie. Si tu viens, mets la cape pour pas avoir froid et suis-moi.

Pendant qu’il parlait, Tim enfilait la cape grise, un peu trop petite pour lui d’ailleurs. À la fin, il étouffa un bâillement et s’apprêta à sortir. Il espérait que Noah le suivrait, ça lui ferait de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyJeu 16 Juil - 22:21

Ses vêtements étaient secs et il en était des plus heureux ! Il en avait vraiment mare d'être habillé avec ses... il ne savait pas trop comment nommer les vêtements qu'il portait. Enfin bon, offrant un petit sourire à son hôte, il ne bougea tout de même pas, restant dans le lit, regardant les moindres faits et gestes de l'homme. Qu'était-il en train de faire ? En tout cas, Noah n'était pas très rassuré par les bruits qui arrivaient de la pièce dans laquelle était rentré Tim. D'ailleurs, durant ce moment, le ventre de Noah réclama à nouveau à manger alors que son regard se porta une nouvelle fois dans la noirceur de la nuit. Il frissonna. Et dire qu'un peu plus et il se serait retrouvé seul dans une nuit aussi noire. Il n'aurait surement pas survécu. Frissonnant violemment en pensant à cela, il finit par s'étirer rapidement alors qu'il voyait Tim sortir de la pièce, deux capes ? dans les mains. Là, Noah se demandait vraiment où il était et, ça lui faisait beaucoup trop peur. Finalement, peut être que ce serait aussi bien s'il ne savait pas. Frissonnant, il passa rapidement ses mains sur son visage. Il avait peur et pourtant, avec Tim, il se sentait un peu protégé. Pas comme quelques heures plus tôt où il avait été livré à lui-même sans rien pouvoir faire, sans défense et extrêmement fatigué. Se perdant lentement dans ses pensées, ce fut les paroles de Tim qui le sortirent de celles-ci. Se tournant vivement vers lui, il écouta ses paroles tout en le regardant étonné. Venir dehors ? Avec lui ? Cette proposition étonnait le jeune homme mais, le pire était surement le fait qu'il allait chercher de l'eau à la rivière ! Et l'eau courant ? Oh, peut être qu'il ne l'avait pas. Il habitait éloigné dans la forêt alors peut être qu'il n'avait pas l'eau courante. Ok, pourquoi pas mais, et le chaudron ! A quoi cela allait-il servir ? Faire à manger ? Et les casseroles ? Noah était vraiment perdu trop perdu. Un soupire passa ses lèvres alors qu'il hésitait encore à quoi faire. Puis après une rapide réflexion, il se leva, posant ses pieds sur le sol. Il ne voulait pas rester tout seul alors, il allait aller avec Tim. Ne voulant pas se changer de peur de se salir à nouveau ou de se mouiller à nouveau, il attrapa la cape et l'enfila. Se réfugiant dans celle-ci avant d'approcher l'homme. Ne sachant pas trop quoi faire.

Puis, finalement, Tim sortit de la maison. Noah se mit alors à la suivre, se rendant compte que la nuit commençait doucement à s'éclaircir, les nuages noirs et violents s'éloignant doucement du ciel, laissant place aux étoiles. C'était magnifique, il n'y avait pas à dire. Soupirant doucement, une fumée sortit d'entre ses lèvres alors que Noah frissonna doucement, il faisait frais. Suivant au pas Tim, ne le perdant pas de vu, se collant presque à lui de peur de se perdre, le jeune garçon partit tout de même dans ses pensées. Des pensées qui le ramenèrent en arrière. Au moment où il s'était éveillé, lorsqu'il était mort mais, également, sa marche jusqu'à la maison de Tim. Il se disait chanceux. S'il n'y avait pas eu cette lumière, il serait surement mort à l'heure qu'il ait. Ne regardant pas vraiment où il marchait, Noah ne remarqua pas la racine qui dépassait du sol et, il se prit les pieds en plein dedans, basculant violemment vers le sol. Par chance, il eut le réflexe de se rattraper au tronc d'arbre ce qui ne lui valut qu'une écorchure à la main et rien d'autre. Soupirant, il finit tout de même par se remettre en route, se dépêchant de rattraper Tim. De peur de se perdre mais, surtout, car, il n'aimait pas vraiment cet endroit, cette forêt de nuit.

Ce n’est qu’au bout de plusieurs longues minutes que Tim s’arrêta. Noah ne vit tout d’abord pas la rivière mais, lorsqu’il entendit le bruit régulier, il devina facilement qu’il était arrivé. D’ailleurs, il n’avait pas dit un mot sur le chemin. En fait, Noah ne savait vraiment pas quoi dire, lui qui d’habitude avait toujours quelque chose à dire, là, la peur de l’inconnu, l’incompréhension le laissait muet. Pourtant, alors qu’il regardait Tim remplir son chaudron, Noah parla. Hésitant, peu sûr de lui.

- Tim… on est où ?

Il se rendait bien compte que sa question pouvait paraitre bizarre et que Tim pouvait répondre complètement à côté de la plaque mais, Noah ne savait pas trop comment formuler ses paroles, il avait peur. Peur des réactions de l’homme. De savoir que celui-ci pouvait également l’abandonner au milieu de la forêt. Il frissonna.

- Pou…pourquoi je…je suis…en vie ? On….on est où ? Sur….sur….Terre ?

Noah n'avait pas réussi à se retenir, il n'y arrivait pas, c'était trop dur, trop douloureux et, ses paroles avaient du sortir, emplissant l'air d'incompréhension mais également de sanglots mal retenu par le jeune homme. Oui, Noah s'était mis à pleurer. Car, il avait tellement peur. Peur de savoir où il était, d'apprendre qu'il était en enfer. De se rendre compte qu'il était vraiment partit ou qu'il était dans le coma. Il avait tellement peur... Noah se laissa tomber sur le sol, pleurant bruyamment, ne se retenant plus alors que son esprit laissait passer ses souvenirs, de sa mort à son arrivée chez Tim, tout lui passait dans la tête, devant les yeux et, par la même occasion, Tim avait également le droit de voir toutes ses images et d'entendre également toutes les interrogations de Noah. Les interrogations qu'il venait de dire avec difficulté.

|J'espère que ça ira ce que j'ai mit, sinon, dit moi et je change|
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyLun 20 Juil - 22:56

Tim termina de mettre la cape, prit le chaudron d’une main et la lampe à l’huile de l’autre. Il avançait tranquillement parce que le sol était encore boueux et qu’il n’avait pas envie de glisser. Un pas après l’autre, le pied droit et puis le gauche, les yeux fixés au sol parce qu’il n’avait pas envie de trébucher. Un léger « bonk » retentit : le front de Tim venait de rencontrer une branche. Il n’avait pas l’habitude de se promener en forêt la nuit, surtout en manque de sommeil. Si ce n’était pas de Noah, il se serait sûrement endormi. Il avait beaucoup de questions qu’il aurait voulu lui poser, mais il aurait bien aimé que ce soit le lendemain matin. Tim continua à avancer, s’assurant que Noah était bien en train de le suivre, il n’avait pas envie de le perdre dans la forêt. Mais pourquoi restait-il derrière de toutes façons? Quelques fois, Tim essaya de ralentir pour laisser Noah le rattraper, mais l’autre semblait ralentir en même temps que lui. Ça le décourageait un peu parce qu’il aurait voulu faire la conversation. En même temps, il ne pouvait pas blâmer Noah : Tim était un étranger, ce n’était pas un ami de longue date et Noah n’aurait sûrement pas pu lui parler si facilement.

Ils arrivèrent enfin à la petite rivière. Elle n’était pas loin et ils auraient pu faire le trajet en moins de temps, mais les deux n’étaient pas à leur meilleur. La « rivière » était en fait un petit bassin sous une petite, mais tout de même très jolie, cascade. Le bassin se transformait ensuite en ruisseau plutôt qu’en rivière et continuait à se promener dans la forêt. Tim n’avait jamais eut l’envie ni le temps de le suivre et il ne savait pas trop où il aboutissait. Probablement que le ruisseau rejoignait une rivière souterraine. Sur le bassin se reflétait une jolie lune gibbeuse. Tim adorait regarder la lune le soir, ça le relaxait beaucoup. Beaucoup plus à l’aise que tout à l’heure, Tim déposa le chaudron près du bassin et accrocha la lampe à une branche d’arbre à côté. Il ôta sa cape et s’en allait retirer son chandail pour se nettoyer un peu — il avait encore de la boue sur son visage — quand Noah le rejoignit enfin. C’était bien, il pourrait se détendre un peu, se baigner était très agréable.

- Tim… on est où?
- Hein?


La question était surprenante, c’est le moins qu’on puisse dire.

*Comment ça « où »? Là, présentement, on est devant une rivière, dans une forêt — et je crois pas qu’elle ait jamais eu de nom d’ailleurs. Le tout autour des royaumes de Ludwig et Mohin… Dis-donc, t’as pas cru bon de faire une petite recherche avant de t’enfuir ici?*

- Pou…pourquoi je…je suis…en vie ? On….on est où ? Sur….sur….Terre ?
- Euh…


Cette question-ci était tout de même beaucoup plus étrange que la première. C’est là que Tim comprit que Noah n’était vraiment pas un prince elfique parti de chez lui à cause d’un complot démoniaque. Ça lui avait pris du temps, mais il avait finit par comprendre. Maintenant, il croyait simplement que c’était un elfe qui c’était perdu. La question le laissait néanmoins perplexe. Qu’est-ce qu’il voulait dire « sur Terre »? Oui, ils marchaient sur de la terre, mais Tim doutait fortement que ce soit ce que Noah entendait par là. Et puis « en vie »? Les elfes n’étaient pas immortels? Ou alors c’était pas un elfe du tout… C’était un peu triste tout de même, Tim aurait bien voulu rencontrer une créature mystique venue d’un autre monde. En même temps, ces images bizarres qui n’arrêtaient pas de surgir dans son esprit ne faisaient certainement pas référence à quelque chose d’ici. Qu’est-ce que c’était, Tim n’en avait pas la moindre idée, tout ce qu’il savait, c’est que Noah n’arrêtait pas de sangloter, et de poser des questions, et de lui envoyer ces images dans son esprit. Qu’est-ce qu’il attendait de lui au juste!? Tim n’avait pas non plus la moindre idée de ce qui se passait et lui aussi avait des questions à poser. Si au moins Noah pouvait lui repasser d’autres séquence que sa mort avec les coccinelles en acier et le gris omniprésent, peut-être qu’il pourrait l’aider. Mais nooooooooon, Noah n’arrivait pas à en revenir qu’il était un mort vivant, c’était si dramatique que ça? La plupart des gens aimeraient bien avoir une autre chance après leur mort.

Pour des raisons tout à fait saugrenues, Tim était maintenant en colère — ou plutôt énervé — et même la jolie lune gibbeuse sur l’eau ne l’apaisait pas. Il se retourna vers Noah, légèrement furieux et remarqua que celui-ci semblait vraiment éprouvé, sur le sol, toujours en train de pleurer. La première réaction de Tim fut de le prendre en pitié. La seconde fut de retrouver sa rage première et la troisième fut un mélange des deux. En fin de compte, il se laissa aller à prendre Noah en pitié et ravala son énervement. Il voulut le calmer un peu, lui faire un câlin, mais trébucha joyeusement et se retrouva le haut du corps dans l’eau, esquivant de justesse une jolie pierre très pointue. Après avoir dit bonjour à un couple de saumon, Tim tenta de se relever mais retomba dans l’eau… Cette fois-ci, il se contenta de glisser totalement dans l’eau et de s’appuyer la tête sur le rebord pour faire une sieste. Il était beaucoup trop éprouvé par tout ce qui lui été arrivé pour continuer de rester éveillé. À la fois en colère contre Noah et lui-même, épuisé, confus, affamé, énervé, curieux et intéressé et même apitoyé sur le sort de Noah, la seule chose dont Tim était sûr c’est qu’il devait se calmer et cela signifiait dormir. Dans l’eau, pour rester fidèle à ses excentricités.

- Bonne nuit.

Un souffle de vent fit vaciller la flamme de la lampe.


[Mouais...]
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyVen 24 Juil - 16:35

Noah savait que ses questions devaient être pures folies face à Tim. Il savait aussi que celles-ci ne signifiaient rien pour l'homme mais, Noah n'avait pas pu s'empêche de les poser. De lui demander où il était et pourquoi il était encore en vie. Oui, toujours cette même question qui revenait, pourquoi était-il encore en vie... Ne pouvant en supporter plus. N'y arrivant plus, le jeune homme se laissa tomber par terre, se recroquevillant sur lui-même alors que ses larmes se mirent à couler. Il n'en pouvait plus. Tout était si compliqué, si bizarre. De plus, ses souvenirs, ses douleurs étaient là, dans son esprit, tournant encore et encore. Ne sachant pas que ces images allaient droit dans l'esprit de Tim. Non, Noah ne savait pas et, c'était mieux. Pour l'instant. Il avait attendu. Une réponse à ses questions mais, malheureusement, elles n'étaient pas arrivées. Tout restait encore perdu et emmêler. Mais, en plus, Tim avait l'air...tout aussi perdu que lui, peut être que Noah n'aurait finalement pas dû lui demander cela. Il soupire tout en tremblant alors que ses larmes continuaient de couler le long de ses joues, allant ensuite toucher le sol boueux qui se trouvait sous lui.

Puis, alors que le silence était de mise et surement quelque peu lourd, un bruit se fit entendre et, un splash également. Relevant d'un seul coup son regard vers Tim, Noah fut surpris de le voir étalé dans le court d'eau. Il ne comprenait vraiment pas ce qu'il venait de se passer. Hoquetant légèrement, il alla passer une main sur ses yeux, pour calmer ses larmes. Voulant aider Tim. Il n'allait tout de même pas le laisser dans l'eau. Malheureusement, il ne fut pas assez rapide et celui-ci fit une nouvelle chose qui étonna à nouveau Noah. Comment cet homme réussissait à faire autant de bourdes en si peu de temps ? N'étant pas d'humeur à sourire, il aurait tout de même rigolé dans d'autre circonstance. Se passant à nouveau une main sur les joues, il finit tout de même par sursauter en entendant les paroles de Tim. UNH ?! QUOI ?! Bonne nuit. Pourquoi bonne nuit ? Se mettant à trembler, il regarda tout autour de lui avant de retourner vers Tim. Celui-ci étant endormit. Non, là, Noah n'était pas d'accord du tout ! Un craquement se fit entendre à ses côtés et il sursauta, se rapprochant de plus en plus de Tim. Il avait peur et, son corps tremblant montrait à quel point il n'était pas du tout rassuré d'être ici, seul ou tout du moins avant quelqu'un d'endormit ! Il ne connaissait rien en animaux, surtout ceux de forêt et il ne savait pas ce qu'il allait trouver. Frissonnant, il sursauta à nouveau lorsqu'un autre bruit ce fit entendre. Puis, le silence revint. Seul le bruit de l'eau s'écoulant berçait doucement l'air. Soupirant doucement, Noah alla s'asseoir sur un caillou, prêt de Tim. Le regardant rapidement avant de soupirer à nouveau.

Il ne pleurait plus. Il n'était plus assez rassuré par la présence de Tim pour se permettre de pleurer, brouillant sa vue. Non, là, il essayait de faire de son mieux pour ne pas crier aux moindres bruis alors que tout son corps tremblait de peur. Mais, finalement, au bout de longues minutes, même de plusieurs heures, il y eut le bruit de trop et, sursautant vivement, Noah ne put s'empêcher de crier. Laissant un cri aigu percer le ciel alors qu'il tremblait encore plus. S'approchant de Tim, en pleure à nouveau, il se mit à le secouer, vivement, violemment même. Il ne voulait pas être tout seul. Il avait peur, tellement peur...

- Réveillez-vous ! DEBOUT !

Il perdait son sang froid. Il était terrorisé et cela se voyait sur son visage. Tel un enfant, il avait peur. Peur de la forêt la nuit et peur de ce ciel bien trop noir qui disait que la pluie allait surement revenir. Continuant de secouant l'homme. Noah eut tout de même l'idée de remplir le chaudron le sortant du court d'eau, plein, avant de continuer son réveil. Secouant Tim par les épaules.

- DEBOUT ! DEBOUT ! DEBOUT !

C’était de hurlement que Noah laissait passer entre ses lèvres mais, au bout de quelques temps, ses hurlements devinrent simplement plaintes.

- J’ai peur….réveillez-vous…s’il vous plait….

Ses larmes telles des cascades tombaient avec un rythme régulier sur le visage de Tim mais, Noah ne savait pas si cela allait le réveiller, il était dans l’eau. De plus, le jeune savait qu’il ne pourrait déplacer le corps de Tim. Un chaudron pourquoi pas mais, un corps non. Il n’était pas assez fort pour cela. Finalement, Noah arrêta de parler, se contentant de secouer Tim tel un enfant qui demande ses parents après un cauchemar. Chose que Noah pensait vrai, il faisait un cauchemar, sinon pourquoi serait-il encore là, vivant ?

[Vraiment désolé, c'est pas terrible !]
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyVen 31 Juil - 0:23

Tim rêvait. Il rêvait et ça lui faisait beaucoup de bien. Il lui était arrivé tellement de choses bizarres aujourd’hui qu’il avait bien besoin de récupérer. Il était même tellement fatigué qu’il pouvait s’endormir dans un bassin, c’était dire! Heureusement, d’ailleurs, que l’eau de ce bassin stagnait beaucoup et n’était pas trop froide, sinon Tim serait sûrement mort d’hypothermie. Les yeux embrouillés, un couple de saumon vint lui demander d’être leur témoin à leur mariage. Tim soupira et s’étira, pourquoi devaient-ils venir le réveiller? Émettant un gémissement plaintif, Tim s’enfonça dans le bassin en écartant les pierres qui flottaient un peu n’importe où. Il finit par ressortir et les saumons avaient disparu. Tant mieux, ça lui ferait plus de temps pour réfléchir, il en avait bien besoin. Ramassant son chaudron, il se rendit compte qu’il n’aurait pas besoin de se rendre à la rivière. Logique, avec toute cette pluie qui tombait! Il y en avait tellement qu’il avait l’impression d’être dans un bain. Sauf pour sa tête, les gouttes étaient assez sympathiques pour l’éviter. Il revint donc avec son chaudron remplit d’eau et le dos et les jambes raqués. Sa maison était remplie de fontaines en forme de petit elfe exilé par une organisation malveillante. Ah, il y avait aussi quelques coccinelles en acier. Et du gris, beaucoup de gris. Il voulait aller dormir et chercher la soupe (le chaudron s’était miraculeusement transporté dans le foyer et les légumes aussi), mais les coccinelles prenant trop de place dans la maison. Il essaya de sans débarrasser, mais les fontaines lui pleurèrent au visage. Sa maison se secoua un instant et vira à l’envers. Tim était revenu dans son bassin et le couple de saumon était très fâché. La pluie refroidissait et on lui gazouillait dessus. Parce les saumons c’est des oiseaux, bien sûr. Et le truc qui le secoue c’est Noah. Et il y a des pierres assez peu confortable dans son dos.

- Hein, quoi!?

Tim se réveilla en sursaut, à côté d’un Noah à l’air terrorisé et fatigué. Tim tenta d’ouvrir les yeux. Ah, c’était si difficile. Il aurait mieux valut se rendormir. Dormir… Les pierres dans son dos ne semblaient pas être de cet avis et elle se manifestèrent promptement en était douloureuse. Le froid du bassin qui avait contribué à réveiller Tim fit de même. Et Tim se leva en grognant. Il regarda autour, encore un peu perdu. Il devait être autour de cinq heures du matin et un oiseau très matinal avait entamé son premier chant du jour. À côté de lui il y avait Noah, plutôt mal en point, cela devait faire beaucoup de temps qu’il attendait son réveil et être perdu dans une forêt totalement inconnue n’est très certainement pas de tout repos. Maintenant, Tim se sentait mal. Il sourit paternellement — il essaya, au moins — à Noah.

- Désolé, vraiment. Mais calme-toi, maintenant, d’accord. Attends qu’on mange avant de poser d’autres questions et de pleurer. S’il te plaît?

Tim ramassa sa cape, qui était encore sèche, et la plongea dans l’eau. Il activa légèrement son pouvoir et deux saumons vinrent visiter la cape, ayant perdu une partie de leur instinct qui leur disait d’être prudents. Il espérait aussi que ça calme Noah. Tim referma tout doucement sa cape, emprisonnant les poissons et y fit un nœud, pour se faire un baluchon. Il ramassa le chaudron et le passa sous la cascade, ramassant un peu d’eau et l’alourdissant en même temps.

- Euh… Noah. Tu peux prendre la lampe, on rentre.

Il étouffa un bâillement et lui sourit amicalement. C’était plus difficile que ça paraissait. Pour Tim, en tous cas.

[Certainement le plus petit post de ce topic =P]
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyDim 2 Aoû - 14:34

Réveillé ! Il était enfin réveillé. Tremblant comme une feuille, le visage humide de larmes, Noah fut rassuré en voyant Tim se réveiller. Il avait eu tellement peur là, seul dans cette forêt noire où des bruits bizarres se faisaient entendre ! Bref, maintenant que le sorcier était réveillé, Noah se sentait toute suite mieux ! Si celui-ci n'avait pas ouvert ses yeux, Noah ne savait pas ce qu'il aurait fait mais, surement une crise de panique bien corsée ! Soufflant doucement pour essayer de calmer, il regarda le sorcier faire quelques trucs avant de venir vers lui, lui demandant de ne pas pleurer ni de poser des questions. Oh ! Cela étonna quelque peu notre jeune homme mais, d'un côté, il comprenait Tim. Il arrivait comme cela dans une partie de sa vie et posaient pleins de questions qui, apparemment surprenait l'homme. Noah ne comprenait pas vraiment en quoi enfin, si en partis mais, plusieurs de ses questions auraient eu des réponses normalement. Oui mais, là, rien n'était normal, il en était persuadé ! Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'il était en vie et que ça, ce n'était déjà pas normal en soit ! Il ne pouvait pas être vivant, il le savait, il en était persuadé ! Ou, dans tous les cas, pourquoi aurait-il eu une seconde chance ? D'accord, sa mort avait été accidentelle mais, beaucoup de gens mourrait tous les jours et surement beaucoup méritait plus une deuxième chance que lui. Enfin, sortant de ses pensées lorsque Tim lui adressa la parole, Noah se dépêcha de faire ce que lui avait demandé le sorcier et, avant de le suivre pour rentrer.

Se mettant aux côtés de l'homme pour lui éclairer le chemin, Noah était rassuré de rentrer. Il ne voulait pas rester une minute de plus dans cette forêt froide et obscure où n'importe quel animal pouvait lui sauter dessus. Un frisson lui parcourut l'échine en pensant cela. Il frissonna légèrement et, d'ailleurs, sans vraiment s'en rendre compte, il se rapprocha doucement de Tim, alla jusqu'à toucher son bras. Se rassurant par ce simple contact. Voulant peut être sûr qu'il n'était pas là, abandonné dans un endroit beaucoup trop noir pour lui ! Puis finalement, il ne bougea plus de tout le reste du chemin. Ne disant rien, se contentant d'avancer en même tant que Tim, de le suivre vers sa maison. Cette maison qui apparut au bout d'un moment devant eux. Petite, Noah lui trouva tout de même un certain charme. Oui, elle était jolie. D'ailleurs, elle ressemblait beaucoup à ces maisons qu'il avait pu voir à la télévision dans des feuilletons qui se passaient au moyen-âge ou un truc du genre. Souriant doucement, ils finirent finalement par entrer tous deux dans la maison. Noah d'ailleurs ne put que soupire d'aise en sentant une douce chaleur l'entourer. C'était agréable. Oui, car, cette petite promenade nocturne l'avait quelque peu refroidit mais, en plus, l'avait mouillé à nouveau et, il ne souhaitait qu'une chose, changer de vêtements ! Mais, ce qui lui vint ensuite rapidement à l'esprit était le fait qu'il devait déranger l'homme. Avec toutes ses questions, avec sa présence.

- Désolé. Je...je vous ennuis...avec…mes…questions…bizarre…Enfin…mer…merci de m’avoir…recueillit…

Il sourit vaguement à Tim avant de quitter sa cape, faisant bien attention de ne pas salir la maison. Allant l'étendre pour quelle sèche, il s'approcha ensuite rapidement de ses vêtements. Tournant un rapide coup d'oeil vers Tim, il ne se soucia pas vraiment de sa présence et se déshabilla rapidement, tournant le dos au sorcier, laissant alors voir ce petit tatouage qui ornait ses reins. Cette fleur de lys. Soupirant, il attrapa ensuite ses vêtements et les enfila, glissant dans son jean et son polo. D'ailleurs, il ne put que soupirer agréablement en se sentant enfin à l'aise dans ses habits. Ahhh ! C'était bien mieux que ceux qu'il avait eu plus tôt sur le dos. Mettant d'ailleurs à étendre les vêtements de Tim, il se retourna ensuite vers celui-ci. Même s'il avait encore beaucoup de questions, il préféra les chasser, comme l'avait dit le sorcier. On mange, ensuite on voit !

- Je peux vous aider ? A préparer le repas ?

S'approchant doucement du garçon, il attendit tout de même une réponse. Il ne souhaitait pas se mettre à faire quelque chose de mal ou qu'il ne devait pas. Il ne voulait pas engendrer la colère de cet homme qu'il ne connaissait pas vraiment mais, qui avait eu la gentillesse de le recueillir dans sa modeste demeure !
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] EmptyMer 9 Sep - 22:26

Tim marchait lentement, il boitait même un petit peu. C’est que l’eau dans la marmite ne pesait pas rien! En plus, ses jambes étaient engourdies à cause de sa sieste improvisée. Dormir sur des rochers n’est pas vraiment bon pour le corps. Il arrivait tout de même à marcher d’un train relativement bon, restant à côté de Noah parce qu’il avait la lampe avec lui. Pendant ce temps, il continuait à se questionner sur le comment du pourquoi de l’arrivée de Noah, parce qu’il lui semblait que ça lui rappelait quelque chose… Ainsi, la conversation n’eut pas vraiment lieu non plus sur le chemin du retour.

L’apparition soudaine de Noah loin d’un village ou d’une habitation lui apparaissait comme la chose la plus étrange de toute cette histoire. Certes, si ça avait été n’importe qui, ça aurait pu être parfaitement plausible. N’importe qui aurait sans doute été très capable de traverser la forêt et de se perdre, n’importe qui était d’ailleurs quelqu’un de très doué pour cela, en général. Sauf que n’importe qui viendrait d’un village, ou d’un chemin sur lequel il voyageait, ou d’une autre masure dans la forêt, mais pas Noah. Noah était apparut. Après être mort apparemment. Cela lui rappelait très certainement quelque chose, quelque chose d’important et de très connu. C’était… Noah était… un fantôme! Revenu à la vie pour une raison quelconque, mais pas au bon endroit.

C’est à ce moment que Noah se rapprocha de Tim et ce dernier se rappela que les revenants étaient supposés être immatériels. Donc, Noah n’était pas un revenant. Ni un elfe. Tim se souvint qu’il avait vu d’autres personnes aussi apparaître en plein milieu des bois. D’autres personnes avec un style de vêtement plus ou moins semblables. Il n’y en avait pas eut beaucoup, peut-être même seulement une seule — sa mémoire faisait défaut parfois — et comme elles avaient toutes pris le chemin vers la civilisation, Tim n’avait pas pu leur parler. Tout comme Noah, elles avaient toutes cette impression de différence avec Imorta, comme si elles venaient d’un autre monde…

C’est à ce moment qu’une odeur de gâteau vint frapper ses narines et s’insinuer sournoisement dans son organisme. Par association d’idée, Tim se rappela ainsi qu’il ne se rappelait plus où était passé sa farine et pourtant il était sûr qu’il lui en restait. Ensuite, ils arrivèrent chez lui. Là où il y avait un feu, de la chaleur, des vêtements secs et de la nourriture.

- Désolé. Je... je vous ennuis... avec… mes… questions… bizarres… Enfin… mer… merci de m’avoir… recueillit…

Tim acquiesça distraitement, il ne semblait pas avoir vraiment entendu. Pendant que Noah étendait soigneusement la cape que Tim lui avait prêtée, Tim jeta sa cape en boule à la même place où il avait jeté celle pleine de boue et se dirigea vers l’autre pièce pour aller chercher des vêtements. Il s’en allait en proposer à Noah, mais celui-ci était déjà en train de se changer dans ses vieux habits. Avant d’entrer dans l’autre pièce, Tim eut le temps de remarquer un tatouage sur le ventre de Noah. En même temps, il se mit encore plus à croire que Noah était une créature éthérée. Peut-être une nymphe au masculin? Son tatouage était en forme de fleur de lys, après tout.

*Tatouage… Fleur de lys… Ça me dit quelque chose…*

Tim revint de la pièce habillé avec des pantalons de militaires très sales et une veste incroyablement blanche pour l’âge qu’elle avait. Il amenait quelques légumes avec lui — des carottes, des patates, des choux et des oignons.

- Je peux vous aider ? A préparer le repas ?
- Oh, oui, pourquoi pas? Tu peux couper les légumes pendant que je vais chercher une bûche pour raviver le feu. En général, je mets tout n’importe comment, de toute façons, je crois pas qu’il y ait assez d’ingrédients pour vraiment cuisiner. Ça me fait penser, il faudra que je retourne vol— acheter des épices, je sais que le cuisinier de l’auberge du village en bas de la troisième colline par la première cascade au sud (celle où on vient d’aller chercher de l’eau) attends un chargement de poivre je pourrai sans doute aller lui en chercher. Et puis j’irai rendre vi—


C’est la qu’il s’en souvint. Ce qu’il avait oublié, de très important. Il avait utilisé son reste de farine pour faire un gâteau (aux bleuets) hier matin. Il avait dû le laisser au four. Un grand sourire sur le visage, il sortit rapidement de chez lui, pour aller dans un semblant de cour arrière que Noah n’avait pas vu. Là, se tenait un four et dans le four se tenait un gâteau — qui ressemblait plutôt à un pain, en fait — qui avait miraculeusement bien cuit même si Tim l’avait oublié. Tim était très doué pour faire miraculeusement bien cuire ce qu’il oubliait sur le feu. Il ramassa le gâteau et deux bûches et revint avec un grand sourire et une bonne odeur. Il s’affaira à raviver le feu et à faire bouillir l’eau dans la marmite.

- J’avais oublié que j’avais fait un gâteau hier matin. Oh fait, tu peux recommencer à poser des questions. J’adore les histoires et tout ce qui t’es arrivé m’intéresse beaucoup, j’en ai vu quelques autres qui avaient des vêtements dans ton genre et qui sont apparus de nulle part, mais j’ai pas eut la chance de leur parler. Juste évite de pleurer ou d’envoyer des images dans mon esprit. C’est assez déconcertant.

Il termina avec le feu et pris un second couteau pour aider Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée peu glorieuse ! [pv]   Une arrivée peu glorieuse ! [pv] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée peu glorieuse ! [pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Faucheuse :: | L'AUTRE MONDE - LES ALENTOURS | :: La forêt :: Une chaumière inexistante-
Sauter vers: