AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Timothée Dumoulin

Aller en bas 
AuteurMessage
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Timothée Dumoulin Empty
MessageSujet: Timothée Dumoulin   Timothée Dumoulin EmptyJeu 18 Juin - 4:11

IDENTITÉ DE VOTRE PERSONNAGE
    NOM : « Le grand, le puissant, et surtout l’unique : Seigneur Doray Uberzac Malory Oroël Uberzak Longor Icabaquaskoi Norvege! »
    Ou Dumoulin. Timothée n’a jamais aimé son nom et préfère en faire un acrostyche plus imposant. Malheureusement pour lui, il n’est pas très doué pour choisir — inventer serait plus juste dans ce cas-ci — des noms.
    PRÉNOM : « Je ne dirai mon prénom qu’à ceux qui méritent le respect des plus grands! »
    Timothée est, à son avis, un nom fort laid et pas du tout recommandé pour quelqu’un d’aussi majestueux que lui.
    AGE : « Un âge si vénérable qu’il est plus que probable que sa seule mention de fasse frémir de honte! Je suis magnanime et vais t’éviter ce supplice. »
    Il ne connaît pas son âge. En réalité, il a en même temps 22 et 79 ans.
    DATE DE NAISSANCE : « Heu… heu… C’est pas que je ne veux pas vous le dire, mais j’ai un gâteau aux bleuets sur le feu. Au revoir! »
    Quelque part en Aulot, l’an 23. Là non plus, il n’est pas certain de sa date de naissance.
    LIEU DE NAISSANCE : « De vertes collines dans les alentours, elles entourent des champs si dorés que le plus bel or pâle en comparaison. Plus loin se dresse une immense forêt luxuriante emplit des plus belles créatures que ce monde a jamais porté, des fruits les plus délicieux que quelqu’un pourra jamais manger. Le village, s’il est petit, n’en reste pas moins magnifique et plein de gens fabuleux. L’endroit où je suis né convenait parfaitement à quelqu’un d’aussi merveilleux que moi-même! »
    Tim est né dans une bourgade sous la gouverne du Roi Luwis avec très peu d’intérêt et presqu’aucun échange avec les autres villages. Les villageois étaient presque tous des paysans ou des artisans.
    ORIENTATION SEXUELLE : « L’homosexualité! Quelle terrible maladie! J’en recherche présentement un remède pour soigner ces pauvres fous qui croient à l’orientation sexuelle. Toutefois, ne sommes-nous trop dur envers eux? On n’a pas à tuer un fou uniquement parce qu’il est fou. »
    Notez bien qu’il n’a pas affirmé être hétérosexuel…
    RANG SOCIAL : « Je suis puissant et respecté : on vient m’offrir des offrandes simplement pour espérer ma reconnaissance. »
    Il est reconnu comme doué dans ce qu’il fait, mais Tim vit en ermite. Il n’a pas de revenu ou de rang social défini.
    STATUT : « Personne ne peux rien contre le grand, l’immense, le monumental sorcier que je suis! Tous viendront me réclamer de l’aide car je suis le plus puissant sorcier et je suis le sorcier le plus puissant. »
    Tim est effectivement un sorcier reconnu, mais aussi un bandit notoire.
    MÉTIER : « Quelqu’un comme moi n’a pas besoin de travailler, tout le monde vient me rencontrer et m’offre des offrandes digne d’un roi — ce que je suis presque! Mais j’ai un peu l’impression de me répéter, là…»
    Comme mentionné plus haut, Tim est un bandit de grand chemin. Certains se souviennent aussi qu'il est un ancien militaire.


POUVOIRS DE VOTRE PERSONNAGE
    QUEL EST-IL : « Opium? »
    En gros, le pouvoir de Tim calme les gens.
    EFFETS : « Calmez-vous, je vous en prie. Il n’y pas de quoi avoir peur. Vous pouvez aussi baisser cette arme. Oui, c’est ça, bien. Après tout, personne ne vous veut du mal, ici. Sauf peut-être moi? »
    Le pouvoir de Tim calme les créatures, autant humaine que n’importe quel autre animal. Il fait perdre à la victime toute forme d’agressivité que celle-ci pouvait avoir. En plus d’une perte d’agressivité, la victime se sent aussi beaucoup plus en confiance et est moins prudente. Elle se sent comme dans un nuage. Avec ce pouvoir, Tim peut facilement aller câliner un grizzly. Le charme se rompt lorsque Tim brise cette confiance par exemple en attaquant la victime, qu’elle s’en prenne à sa vie ou à quelque chose à quoi la victime tient, comme un enfant ou de l’argent. Dans ce cas, la victime aura pour réflexe de prendre la fuite, ou sinon de se défendre, mais pas d’attaquer. Pour que la victime soit hypnotisée, Tim a besoin d’être proche d’elle. Si jamais Tim s’en va, le charme tiendrait quelques minutes et s’estomperait graduellement. Si c’est la victime qui part d’elle-même, elle regagnera son agressivité, mais n’en ressentira plus envers Tim avant quelques dizaines de minutes.
    CONTRÔLE DU POUVOIR :« Comme si un être aussi divin que moi-même pourrait être médiocre dans quoi que ce soit! Bien sûr que je contrôle parfaitement mon pouvoir. »
    Tim possède un très bon contrôle de son pouvoir. Après tout, cela fait presque 80 ans qu’il le pratique régulièrement. Il a beaucoup de facilité à l’utiliser, à le doser et ça ne le fatigue pas trop.
    AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS :« Je vous l’ai déjà expliqué, je contrôle mon pouvoir tellement bien qu’il n’y a que des avantages! »
    Le premier « inconvénient », c’est que ça fatigue. Au même titre que la course ou n’importe quel exercice, physique ou mental. Ensuite, ses victimes restent conscientes et se souviennent de ce qui s’est passé, ce qui ne leur plaît pas tout le temps. En général, elles sont encore plus en colère après Tim après.

    « C’est surtout pratique pour pas se faire taper dessus. »
    Sinon, du côté des avantages, ça permet à Tim de ne pas se faire attaquer par quoi que ce soit, humain ou animal. Mais c’est surtout pour éviter les soldats qui le recherchent que c’est agréable. Ensuite, ça lui permet de voler plus facilement les marchands, même si ceux-ci essayent de l’en empêcher dès qu’ils comprennent ce qu’il se passe.


Dernière édition par Timothée Dumoulin le Jeu 9 Juil - 4:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Timothée Dumoulin Empty
MessageSujet: Re: Timothée Dumoulin   Timothée Dumoulin EmptyVen 19 Juin - 6:31

DESCRIPTION PHYSIQUE
    CORPULENCE : « Plus grand que toi, en tous cas! »
    Tim est quelqu’un qu’on pourrait considérer comme grand. Il doit bien faire près d’un mètre quatre-vingt, probablement un peu plus. Lui, il adore ça. C’est pratique pour être intimidant quand la situation le demande et c’est plus facile pour cueillir des fruits. Côté poids, il pèse assez lourd. Après tout, il doit pratiquer la chasse, la cueillette et le pillage pour survivre et il va souvent se promener un peu partout dans le pays. Ça fait des muscles.

    PHYSIONOMIE/ALLURE GÉNÉRALE : « J’ai l’impression que les gens m’évitent. Je suis si intimidant que ça? »
    Tim est du genre intimidant. Ce n’est pas quelqu’un qui semble facile à approcher, c’est plutôt la personne qui à l’air de savoir tout sur tout, d’être d’une sagesse et d’un sérieux certain. Il semble posséder une grande assurance et dégage une aura de puissance et de solitude, renforcée par sa taille et sa stature. Mais il a tout de même l’air de quelqu’un de sympathique et qui va bien vouloir vous aider, juste difficilement abordable.

    « Voulez-vous bien vous tenir le dos droit! Ah, la jeunesse... »
    Comme mentionné plus haut, Tim est quelqu’un de grand et de bâtit. Son corps est assez bien musclé, ses épaules sont larges et son dos est droit. Sa démarche est aussi une preuve de sa droiture: il marche d’un pas certain et décidé, le dos droit en regardant bien devant lui. Pas le nez en l’air ou les yeux à terre, pas le dos avachi et pas non plus les pieds qui trainent. Un bon observateur remarquerait certaines manières militaires à son allure. Sa façon de vivre lui a permit de bien se développer, autant la musculature que l’agilité. Il est souple et sait bien grimper aux arbres. C’est quelqu’un de plutôt rapide, surtout en terrain forestier. Il a les bras forts, les jambes aussi et s’entraîne quelques fois au maniement d’une arme, même s’il en a perdu le tour.

    « Non, je ne suis pas un enfant! Et le fait de ne toujours pas avoir de barbe ne change rien à l’affaire! »
    Question visage, il est en contraste avec le reste de son corps. Celui-ci rajoute à Tim un air un peu plus enfantin par l’apparente douceur de sa peau. Il est en effet imberbe, ce qui l’a souvent amené à être traité comme un enfant et le complexe légèrement. Ses yeux sont grands (et verts), ce qui accentue encore plus le côté enfantin de son visage. Il a une bouche fine, des sourcils fins et un nez grec, assez long. Ses cheveux lui arrivent aux épaules, mais ils ne sont pas tous coupés à la même longueur. Il vont un peu dans tous les sens, mais sont très plats. Il arrive souvent à Tim que ses cheveux recouvrent en partie son visage. En somme, sa figure ressemble à celle d’un adolescent, ce qui ne lui plaît pas tant que ça, même que cela a déjà attiré quelques pervers une fois ou deux. Heureusement, le reste de son corps lui rend son assurance.

    ALLURE VESTIMENTAIRE : « *soupire* Les épaulettes me manquent… »
    Tim s’habille principalement avec des vêtements volés ce qui rend son style vestimentaire assez aléatoire, bien que ça reste habituellement une chemise blanche et une veste brune. Toutefois, il préfère les habits militaires et en porte quand il le peut. En plus, comme ça, il a moins l’air d’un bandit. Pour attacher ses cheveux, il utilise en général un ruban jaune.
    SIGNES DISTINCTIFS : « Cet emblème représente mon dieu, et celui de tous les sorciers. Mais je me doutais qu’un ignorant de ton genre n’en avait aucune idée. »
    Comme tous les sorciers, Tim possède un tatouage de faucon sur le haut de sa main. La gauche pour lui. Sinon, lorsqu’il sort, il apporte souvent avec lui une sacoche en cuir contenant un, deux ou plusieurs livres.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
    GÉNÉRALITÉS : « Un jeune homme calme et posé, le livre à la main. Une intelligence profonde et un savoir… profond aussi. L’allure sympathique, l’envie d’aider dans les yeux. Je suis quelqu’un d’exceptionnel. »
    À première vue, tout va bien chez Tim. Il semble être quelqu’un de décent et intelligent qui s’est retiré en ermite simplement pour le calme de la forêt. On pourrait dire que c’est un érudit, quelqu’un de prêt à partager son savoir et à aider. Il semble bien sympathique en somme et agréable à converser avec. À première vue. Ensuite, on va lui parler…

    « Qui est-ce? Qui êtes-vous? Comment!? Vous venez me demander conseil? Hrmm…? Vous avez bien fait! C’est que je suis un sorcier tellement excellent que vous avez dû entendre des rumeurs à mon propos. Je peux vous assurer que toutes celles qui parlent de moi en bien sont véridiques, mais ne croyez pas les autres : ce ne sont que des racontars de jaloux. Allons! Je ne m’étendrai pas sur le sujet, ce n’en vaut pas la peine. Et vous, veuillez bien s’il vous plaît me dire votre problème. Mais en peu de paroles. J’ai, voyez-vous, beaucoup à faire et, bien que j’accepte de vous écouter, j’apprécierais que vous écourtiez votre séjour. Hors donc, soyez concis. En vérité, vos problèmes me touchent beaucoup, mais je n’ai pas le temps d’écouter les détails. Aussi, le temps passe vite et je suis persuadé qu’on vous attend chez vous. Rentrez l’âme sereine et suivez mes conseils à la lettre, je suis persuadé qu'ils régleront vos problèmes. Après tout, je ne peux pas me tromper. Et puis allez-vous en, j’ai du travail! »
    La première chose dont on se rend compte en parlant avec lui, c’est que Tim est un excentrique. Tout d’abord, il prétend être le plus grand sorcier du monde. C’est vrai, il est doué en magie, mais de là à être aussi puissant qu’il affirme… Tim, lorsqu’on lui parle, est quelqu’un de très évasif. Il aime répondre par une autre question, vous noyer dans un flot d’élucubrations toutes plus ridicules les unes que les autres pour vous demander à la fin « Tu comprends mieux, maintenant? » ou encore simplement ne pas répondre. Il adore sauter du coq à l’âne, répondre par énigme ou faire semblant de réfléchir à ce dont vous venez de lui parler. Tout pour ne pas répondre clairement! Cela fait partie de son aura de sorcier sage surpuissant mystérieux… qu’il n’est pas vraiment non plus. Tim est aussi un brin égocentrique et narcissique. Il n’est pas rare qu’il fasse remarquer, durant la conversation, qu’il est quelqu’un de formidable et qu’on a bien fait de venir lui demander conseil, parce qu’il est vraiment quelqu’un de formidable (pour ensuite faire remarquer qu’il est trop modeste pour s’étendre sur le sujet). Quelquefois, il irait aussi répandre des rumeurs comme quoi il est un excellent sorcier. Et il est loquace. Surtout loquace.

    « Non, non! Ne partez pas! S’il vous plaît… Attendez ici, en fait entrez. J’ai du jus de fruit et du gâteau aux bleuets si vous en voulez. Comme ça vous pouvez rester. Ah! Je suis pas certain si c’est bon par exemple : je n’ai aucun talent en cuisine… »
    Il suffit d’essayer de connaître Tim un peu mieux pour se rendre compte que tout cela n’est qu’un air qu’il se donne. Il ne se prend pas réellement au sérieux dans ses délires mégalomanes — heureusement! Il est vrai qu’il aimerait beaucoup être un sorcier sage surpuissant mystérieux, mais il est courant que cela reste un rêve. Il n’a en réalité pas une once de narcissisme. Ce dont il n’est pas au courant, c’est qu’il est bien doué en sorcellerie et qu’il a véritablement l’air d’un sage fou. Il a un trop grand manque de confiance en soi pour l’admettre. En réalité, il est persuadé qu’il n’a aucune capacité en quoi que ce soit. C’est aussi quelqu’un qui aime beaucoup être au centre de l’attention. La solitude dans laquelle il s’est lui même plongé lui pèse, raison pour laquelle il aime aller se promener dans les plus grosses villes. Malheureusement pour lui, son statut de bandit (même s’il n’est pas très recherché) le restreint beaucoup. C’est pourquoi il adore lorsque quelqu’un vient lui rendre visite. Il aime beaucoup aider les autres et aussi répondre de façon évasive en beaucoup de paroles. C’est peut-être la seule caractéristique qu’il s’amuse à montrer qui n’est pas fausse. Dans le même ton, Tim est joueur et espiègle. Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas lui confier un secret, il ne répète presque jamais un secret.

    VICES : « C’est un duel que vous me proposez? Avec joie, mais si je gagne, vous me dites tout ce que vous savez. Et si je perds… je vous ferai un gâteau aux bleuets. »
    Tim a deux « vices ». Il n’est pas alcoolique ni drogué ou quoi que ce soit, non. Il aime les jeux et a une grande soif de connaissance. Tout d’abord, le jeu. Je ne parle des jeux de cartes ou du casino (même si ça englobe ça aussi), je parle d’un défi qu’on lui aurait lancé. Il refuse rarement. Toutefois, si vous gagnez, ne vous attendez pas à ce qu’il soit bon joueur et vous donne ce qu’il vous doit : Tim est extrêmement mauvais joueur. Ensuite, il adore apprendre. Tout ce qu’il peut. C’est sa passion (et aussi son passe-temps). Il serait prêt à faire — presque — tout pour une miette d’information.

    PETITES MANIES ET HABITUDES : « Oh, ça? C’est le plus précieux ouvrage de sorcellerie qui a jamais existé! Et j’en suis l’héritier, bien entendu. »
    Il a l’habitude de trimballer un ou deux — ou plus, ça dépend des jours — livres avec lui, dans une sacoche en cuir ordinaire. Ce ne sont pas réellement des traités de sorcellerie, bien entendu, mais ils sont néanmoins écrits en caractères incompréhensibles pour la plupart.

    PEURS ET PHOBIES : « L’être supérieur que je suis n’a peur de rien! »
    Tim est quelqu’un de facilement effrayé, il sursaute souvent : quand on lui fait « Boo! » dans le dos, quand il y a un coup de tonnerre, quand quelque chose éclate tout près… Tout ce qui fait du bruit, en général. Sinon, il est légèrement paranoïaque à propos de ce qu’il mange. Il a un peu peur de s’empoisonner (ou de se faire empoisonner). Si on parle de peur irrationnelle, il a plutôt peur des vieilles filles.

    AIME/AIME PAS : « Des bleuets! Qu’on m’apporte des bleuets! »
    Tim aime les défis. Il aime passer pour un magicien puissant, sage et mystérieux. Il aime les bleuets, nature ou encore en gâteau. Il aime parler. Il aime en savoir plus. Il aime les gens en général. Il aime les histoires et les contes. Il aime les moulins à vent. Tim n’aime pas avouer qu’il aime les moulins à vent. Il n’aime pas la solitude. Il n’aime pas du tout perdre. Il n’aime pas être recherché. Il n’aime pas le pavot. Il n’aime pas les averses. Il aime encore moins les averse en montagne. Il n’aime pas qu’on lui cache des choses. En fait, il n’aime pas qu’on cache des choses, point.

    SOCIABILITÉ : « Un être aussi fabuleux que moi-même ne serait pas ami avec des gens comme vous. Non, attendez! C’était une farce! Reveneeeez! »
    Tim aime les gens, il n’aime pas être seul. Son problème, c’est que sa nature espiègle et égocentrique le rend difficile à approcher.


Dernière édition par Timothée Dumoulin le Jeu 9 Juil - 3:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothée Dumoulin
Sorcier
Timothée Dumoulin

Messages : 38
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Age: À peu près 22
Métier: Bandit?
| Bloc Notes |:

Timothée Dumoulin Empty
MessageSujet: Re: Timothée Dumoulin   Timothée Dumoulin EmptyJeu 9 Juil - 3:48

BIOGRAPHIE DE VOTRE PERSONNAGE
    HISTOIRE : « L’endroit dans lequel je suis né était magnifique, les villageois étaient sympathique, les terres abondantes, tout était parfait. Sauf les enfants. Ils ont toujours besoin d’une tête de turc pour se défouler et, puisque j’étais sorcier, je faisais bien l’affaire. À l’adolescence ça ne s’est pas arrangé non plus : j’étais imberbe! Je suis sûr que beaucoup m’ont toujours considéré comme un enfant, même si j’étais plus vieux. Heureusement qu’il y avait ce vieil officier à la retraite pour m’offrir son amitié. C’est lui qui m’a donné envie de devenir soldat. »
    Le village dans lequel Tim est né était assez éloigné de la capitale. Ses parents possédaient un moulin et étaient appréciés des autres habitants, malgré le fait qu’ils soient sorciers. Ce n’étaient pas le cas pour Tim, qui se faisait rejeter par les autres enfants. Plutôt ignorer que rejeter, en fait, puisque Tim était le plus fort du groupe et aurait très bien pu se défendre. Pour remplir ses journées et ne pas trop s’ennuyer, Tim avait pris l’habitude d’aller observer les soldats et les chevaliers qui passaient près du village. Vers l’adolescence, Tim se rendit compte qu’il était imberbe, ce qui le marginalisait encore plus. Même ses parents étaient déçus du manque de virilité de leur enfant. La seule personne qui l’appréciait toujours autant, voire même un peu plus était un vieil officier un peu pervers qui avait bien l’idée d’attirer Tim dans son lit. À partir de douze ans, Tim passait le plus clair de son temps chez l’officier qui lui enseignait à monter à cheval et à manier l’épée. Tim continua ainsi pendant cinq ans. Le reste des villageois, d’un autre côté, aimait de moins en moins Tim. Ils n’appréciaient pas du tout de nourrir quelqu’un qui ne contribuait en rien à la prospérité du village. C’est pourquoi, à l’aide de remarques bien placées et de compliments sournois, on encouragea Tim à partir vers la capitale et à devenir soldat, ce que Tim fit vers ses 17 ans. Il partit avec un petit groupe de soldat qui rentraient chez eux et ne revint plus jamais à son ancien village. Seul l’officier essaya de le retenir, n’ayant pas encore réussit à coucher avec lui.

    « La vie de soldat, les batailles, les voyages en groupes, la camaraderie… Eh bien non! Tout ce qu’on faisait, c’était s’entraîner et chasser les bandits. Il n’y a pas eu de guerre durant le temps où j’étais là. C’est une bonne chose, je sais, mais c’est un peu triste quand même, non? Et puis la camaraderie… Tous ceux de mon âge ne m’aimaient pas, ils étaient sûrement jaloux de mon talent! Tout comme quand j’étais jeune, c’est les plus vieux qui s’intéressaient à moi. Ça avait l’air un peu malsain, mais ça m’a permit de monter en grade plus rapidement. »
    Le voyage vers la capitale se déroula sans anicroche. Les soldats avec qui Tim voyageait ne faisaient qu’abuser de lui en lui faisant faire toutes les corvées qui ne les intéressaient pas, comme planter les tentes, aller chercher de l’eau, partir le feu, donner à manger aux chevaux, etc. Et Tim, lui, était heureux d’être inclus dans le groupe. Arrivé à la capitale, Tim s’engagea dans l’armée et commença sa carrière de soldat. De bataille en bataille (bien qu’il n’y en ait pas beaucoup), de voyage en voyage, Tim monta en grade facilement. Il avait un certain talent pour le combat, il était discipliné et une ou deux personnes mal intentionnées tentaient d’attirer Tim vers eux. Heureusement pour lui, il ne lui arriva rien. Mis à part sa carrière militaire, Tim eut quelques aventures de-ci, de-là, mais il ne se maria jamais. Il ne trouvait pas la compagnie des femmes si plaisante en vérité et décida de se concentrer plutôt sur le maniement d’une arme et les cultures des autres régions. Frisant la cinquantaine, Tim avait été mis en charge des nouvelles recrues, la plupart étant des têtes fortes ou des paresseux. Les autres étaient des incapables. Pourtant, Tim n’avait aucun mal avec eux. Durant toutes ses années, il avait acquit la rigueur nécessaire pour commander des gens et faisait un excellent entraineur. Seulement, une de ces recrues s’était mis en tête de se débarrasser de lui. Connaissant le caractère joueur de son supérieur, la recrue usa habilement de ses mots et lança à Tim le défi de trouver avant lui un vieux sorcier dont on disait qu’il était le plus puissant de sa race, mais que jamais personne n’avait réussi à trouver. Tim étant lui-même accepta le défi et c’est ainsi qu’il prit sa retraite. Un jour il était là, le deuxième il n’y était plus.

    « Faire un petit tour des royaumes m’a semblé une bonne idée pour commencer mes recherches, mais, comme je l’imaginais, il n’était pas là. Sinon on l’aurait aperçu. Alors je suis parti plus loin! Et j’ai perdu ma carte. Et j’ai perdu mon chemin. Les vastes collines et les vertes prairies à longueur d’année, c’est franchement ennuyeux. Ensuite j’ai croisé trois bouffons : un gros, un maigre et un petit. Ils ont essayé de me faire accomplir des tâches toutes plus ridicule les unes que les autres, comme scier un arbre avec un hareng. Son hareng, je lui ai enfoncé dans le nez, moi! Et juste après, le village qu’ils terrorisaient est venu me remercier. Ce qu’un village fait perdu comme ça, je ne sais pas, mais ils ont d’excellents bleuets en tous cas. Ils m’ont aidé à me situer et j’ai décidé de suivre les montagnes pour arriver à Party. Éventuellement, il s’est mis à pleuvoir et j’ai haït la pluie. Surtout en montagne. Surtout pendant deux ans. »
    Son voyage à la recherche d’un vieillard mythique dura quelques années. Après avoir fait le tour des deux principaux royaumes, Tim décida que le sorcier était probablement de l’autre côté des frontières et partit vers le bout du monde. Il se perdit. Voyageant à travers des collines et des plaines et des forêts, Tim prit beaucoup de temps à arriver quelque part. Il aurait bien voulut retourner chez lui, mais il ne savait plus du tout dans quelle direction il allait. Il finit par arriver près d’une petite maison habitée par trois idiots qui semblaient être des bandits. Après s’être débarrassé d’eux, chose qui s’avéra des plus faciles, il fut recueillit par un village voisin, apparemment terrorisé par les imbéciles qu’il venait de rencontrer. En signe de remerciement, les villageois lui permirent de rester chez eux un moment, le temps qu’il se repère. En attendant, ils le gavèrent de bleuets. C’était ce qui poussait le plus chez eux. Tim ne s’embêta pas à rester trop longtemps et repartit dès qu’il eut comprit comment revenir chez lui. Il advint que les montagnes juste à côté le ramèneraient vers Party et Tim les suivit pendant longtemps. Ce fut très désagréable. En effet, il arriva souvent qu’il pleuve durant le voyage, que ce soit une heure ou une journée et les moments durant lesquels il faisait soleil n’étaient pas plus longs. En plus, comme son cheval était mort lors d’un éboulement peu de temps après avoir entré les montagnes, Tim devrait faire le voyage à pied.

    «Finalement, finalement je le trouve cet idiot de vieillard! Je vais enfin pouvoir retourner à Almara! Attends, pourquoi il met ses mains sur ma tête? »
    Le tout pris deux ans environ. Ce fut un peu après qu’il ait eu 57 que Tim croisa un vieillard qui cueillait des fleurs. À bien y regarder, il remarqua un petit tatouage en forme de faucon sur le dos sa main. Puis, après avoir un peu discuter avec le sorcier, Tim apprit qu’il venait d’arriver à Party et que son interlocuteur était bien celui qu’il cherchait. Fou de joie, il s’en allait s’en retourner à Almara annoncer sa découverte, mais l’autre homme ne semblait pas de cet avis. Le sorcier s’amusa à utiliser son pouvoir sur Tim et celui-ci s’évanouit.

    « Ce vieillard, je vais l’assassiner. Il m’a rajeunit l’abruti. Maintenant, je suis pris avec trois vieilles filles qui ont décidé de m’adopter. C’est horrible. Et puis je dois dire re-bonjour aux enfants qui vont encore me lancer des pierres. C’est la joie, vraiment. Heureusement, cette fois j’ai un ami. Il était très gentil, c’est pour ça que ça m’a rendu triste quand il m’a dit qu’il pensait être attiré par les hommes. J’ai vraiment envie de l’aider, je vais essayer de trouver un remède. »
    Lorsque Tim se réveilla, il était entouré par trois vieilles filles, dans une maison qu’il ne connaissait pas, dans un village qu’il ne connaissait pas. Il comprit rapidement qu’il avait été rajeuni de 57 ans et que le vieux avait dû le laisser dans un orphelinat. Il grandit comme un enfant ordinaire dans ce nouveau village, se faisant peu d’amis puisqu’il avait vraiment 60 ans d’âge mental. À 14 ans, quand tous les autres avaient commencé à travailler déjà, il quitta le village et retourna voir le sorcier qui l’avait mis dans cette situation avec comme intention de retrouver son âge véritable.

    « Le vieillard s’appelle Archibald. C’est vraiment laid comme nom. Je suis venu pour l’égorger, mais finalement je suis son apprenti. Il a besoin pour se trouver de la nourriture, c’est normal avec l’âge qu’il a. Alors, je vis avec lui, sur le flanc d’une montagne avec beaucoup de pavot à côté. Il m’en sert souvent en tisane, c’est très mauvais. Un peu plus tard, il est mort. Je m’y attendais aussi. »
    Le sorcier se nommait Archibald et accepta de prendre Tim comme aide. Dû à son âge, il avait du mal à aller chercher toutes les herbes dont il avait besoin ou encore à se procurer de la nourriture. Tim, de son côté, avait accepté de garder sa nouvelle apparence, voyant ça comme une nouvelle vie. En même temps, il apprit beaucoup d’Archibald qui connaissait tout de même beaucoup de choses. Il avait avec lui beaucoup de livres aux caractères inidentifiables. En fait, Archibald n’avait pas apprit à lire et écrire avant longtemps et s’était créé une langue que lui seule comprenait pour noter tout ce qu’il avait appris au fil du temps. Même apprit avoir apprit à écrire correctement, il avait gardé cette habitude, si bien que tous ses livres semblaient être écrit en runes mystiques. Tim servit Archibald durant huit ans à peu près, peut-être un peu moins. Un jour qu’il revenait de la chasse, il croisa le corps d’Archibald inerte sur le sol et le prit pour mort. Il transporta délicatement le corps de son maître sur un semblant d’autel dans un champ de pivot à côté et pria pour l’âme du sorcier. Ensuite, il ramassa toutes les affaires d’Archibald et partit pour la forêt où il savait qu’il y avait une chaumière abandonnée et s’y installa. Par un étonnant hasard, cet endroit était juste à côté du lieu où arrivait les enfants de la prophétie et Tim en aperçu plusieurs apparaître de nul part.

    Un peu plus tard après que Tim ait déménagé, Archibald s’est réveillé. Il avait pris trop de pavot et s’était endormi. Pendant longtemps, c’est vrai, mais il n'était tout de même qu'endormi. Il n’a pas dû apprécier quand il s’est rendu compte que toutes ses affaires avaient disparu avec son apprenti.

    « La vie de grand chemin, c’est fantastique. Plus besoin de me soucier des lois ou de la morale. Je chasse ce que je veux, où je veux, je vole qui je veux et j’ai même une petite affiche avec mon visage et mon nom dessus. Si je me capturais, je pourrais faire beaucoup d’argent… »
    Maintenant, Tim vit de chasse et de pillage. En gros, c’est un bandit. Son pouvoir lui est particulièrement utile pour s’enfuir des soldats qui le recherchent.

    FAMILLE : « J’avais deux parents qui étaient meuniers, mais ça fait tellement longtemps… »
    Il n’a pas vu ses parents depuis 67 ans. Ils sont probablement morts maintenant.

    « Archibald fut mon maître, même si c’était un imbécile et il m’a enseigné beaucoup de chose que je suis heureux de savoir. D’un autre côté, il passait son temps à me faire faire tout ce dont il ne pouvait plus faire à cause de son âge, incluant une foule de tâches ménagères ennuyeuses. Je ne suis pas sûr si je suis heureux ou non qu’il soit mort… »
    Un vieux sorcier extravagant nommé Archibald qui lui a enseigné plusieurs choses. Tim s’est fait raconté qu’il était extrêmement puissant et que personne ne l’avait jamais vu, ce qui est bien entendu un mensonge. Tim est persuadé qu’il est mort. En réalité, il est en vie et très probablement en colère contre Tim.


POUR TERMINER
    VOTRE PETIT NOM/PSEUDO : ... J'en ai pas?
    COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM : En me promenant de partenaire en partenaire.
    ET LE RÈGLEMENT : [VU PAR NOAH] & [VU PAR NOAH]

    Après avoir revu le règlement, ça me rappelle qu’il y avait une limite de temps pour la fiche x)
Revenir en haut Aller en bas
Noah Underglish
Administratrice - Enfant DEUX
Noah Underglish

Messages : 214
Date d'inscription : 31/05/2009

Feuille de personnage
Age: 18 ans.
Métier: Aucun.
| Bloc Notes |:

Timothée Dumoulin Empty
MessageSujet: Re: Timothée Dumoulin   Timothée Dumoulin EmptyJeu 9 Juil - 21:05

Si j'ai bien compris, tu as fini t'as fiche qui est très belle au passage
Je te félicite et te dis : FICHE VALIDÉE !


P.S : pour le temps ne t'inquiète pas, avec tous les examens qui ont eu lieux je suis clémente ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://la-faucheuse.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Timothée Dumoulin Empty
MessageSujet: Re: Timothée Dumoulin   Timothée Dumoulin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Timothée Dumoulin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Faucheuse :: | AVANT DE PARTIR POUR L'AUTRE MONDE | :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: